MENOUA – COMMUNE DE DSCHANG : LE RETOUR DE LA POLICE MUNICIPALE SOUS DE NOUVEAUX HABITS.

Publié le 24 Fév 2020 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Deux mois après sa suspension, pour des raisons de dérapages graves, la police municipale est de retour dans la ville de Dschang. Elle est portée par des valeurs citoyennes et républicaines.

« A un moment donné, nous avons remarqué des gens indisciplinés en son [police municipale] sein. Raison pour laquelle elle a été suspendue d’activités. Mais son caractère indispensable s’est vite fait remarqué », explique le professeur Temgoua Émile, Premier Adjoint au maire de Dschang.

Une vingtaine d’agents communaux dont cinq femmes a pris part le 20 février 2020 à un atelier de renforcement des capacités des agents de la police municipale.

Cet atelier présidé par le préfet du département de la Menoua a été animé par le Chef service du développement local à la préfecture de Dschang et les responsables des forces du maintien de l’ordre.

« Une bonne organisation de la police municipale devrait permettre de contenir, voire de maîtriser certains comportements de nature à porter atteinte à la tranquillité et à l’ordre public », a souligné Dongmo Demanou Innocent, citant entre autres le « désordre urbain », « trouble à l’ordre public », la « construction anarchique », le « transport clandestin ».

Pour le préfet de la Menoua, Mboke Godlive Ntua, Dschang a besoin « d’une police municipale qui appuie effectivement l’action du maire dans le domaine de la salubrité, de la lutte contre le désordre urbain, etc. » Pour cela les agents qui seront définitivement retenus dans ce corps « devront prêter serment devant le juge ».

Pendant l’atelier, l’attention des bénéficiaires a été plantée sur les dispositifs légal et réglementaire en matière de police municipale, notamment la loi N°2019/024 du 24 décembre 2019 portant Code général des collectivités territoriales décentralisées.

« Il s’agit doter la Commune de Dschang d’une police municipale qui respecte et assume ses missions, au lieu de se transformer en obstacle l’action municipale », a insisté le secrétaire général Kenfack François.

Augustin Roger MOMOKANA

MENOUA – COMMUNE DE DSCHANG : LA POLICE MUNICIPALE A ÉTÉ SUSPENDUE.