CAMEROUN – DÉCÈS CONTROVERSE DE ME SOUOP SYLVAIN : LA FAMILLE DU DÉFUNT A INTERDIT CERTAINES INVESTIGATIONS.

Publié le 25 Fév 2020 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

La Commission d’enquête indépendante constituée suite au décès controversé de Me Souop Sylvain aurait relevé « des manquements éthiques, professionnels et déontologiques graves. »

Alors que les conclusions de l’enquête ouverte pour établir les causes du décès controversé de Me Souop Sylvain sont attendues, un communiqué de l’ONMC (Ordre national des médecins du Cameroun) tranche :
« Les Conseils de la famille du regretté disparu ont interdit certaines investigations qui auraient pu être pourtant souhaitables (notamment l’accès à la dépouille mortelle du décès) ainsi que toute communication ayant trait à son dossier médical. »

L’ONMC se contente de déclarer que les « manquements observés dans la prise en charge du regretté Maître SOUOP, ils feront l’objet d’une analyse par l’ONMC afin d’en tirer toutes les conséquences éventuelles, relativement à ses membres impliqués dans ce drame. »

Par ailleurs, AGA aurait appris que le Ministre de la santé publique, Malachie Manaouda, a déjà servi « plusieurs demandes d’explications à ses collaborateurs (responsables du CURY, médecins ayant accueilli l’avocat et entrepris son opération chirurgicale sans s’assurer du respect des procédures en la matière ainsi que les infirmiers mobilisés pour des tâches parallèles alors qu’ils ne devaient pas être de service) du CURY. »

Cette démarche du MINSANTE vise à questionner « les conditions d’accueil et prise en charge » de Me Souop Sylvain victime d’un accident de la circulation dans la nuit du 10 au 11 janvier 2020 sur la route Dschang- Bafoussam. Accident à l’issu duquel il s’en est tiré avec une fracture de l’humérus. Admis d’abord à l’hôpital régional de Bafoussam, il est transféré le lendemain au Centre des Urgences de Yaoundé (CURY) de l’hôpital central de Yaoundé.

Augustin Roger MOMOKANA