CAMEROUN – ÉCONOMIE : QUELLES SONT LES VILLES LES PLUS CHÈRES EN 2019 ?

Publié le 03 Mar 2020 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Selon l’Institut national de la statistique, le taux d’inflation au Cameroun est de 2,5% en 2019, soit le plus élevé sur les 4 dernières années. Cette hausse du niveau général des prix était de 1, 1% en 2018, de 2,7% en 2015.

« Cette hausse du niveau général des prix est due en grande partie au renchérissement des produits alimentaires et boissons non alcoolisées (2,9%), des restaurants et hôtels (5,7%), ainsi que des articles d’habillement et chaussures (2,8%) », explique l’INS.

Cette flambée des prix a des répercussions sur le niveau de la vie dans les villes du Cameroun. Ainsi certaines villes ont enregistré le taux d’inflation le plus élevé. En termes de répartition, le taux est le plus élevé dans les régions anglophones, du fait de la crise anglophone.

Tableau
– Bamenda : 4,8%
– Buea : 3,4%
– Bafoussam : 2,7%
– Ebolowa : 2,6%
– Yaoundé : 2,4%
– Douala : 2,4%
– Ngaoundéré : 2, 3%
– Bertoua : 2,0%
– Garoua : 1,7%
– Maroua : 0,7%

Le document de l’Institut national de la statistique, résultat d’une enquête camerounaise menée auprès des ménages (ECAM) ne mentionne pas l’inflation au niveau des villes autres que les chefs-lieux des régions.

L’enquête dévoile que l’inflation est plus accentuée dans le secteur primaire, en l’occurrence les produits frais (banane, papaye, ananas, pomme de terre, manioc, agrumes, etc.) où elle a atteint +3,8%, contre +0,4% en 2018.

Augustin Roger MOMOKANA