CAMEROUN – BAMBOUTOS : L’ATTAQUE TERRORISTES SUR GALIM A FAIT 8 MORTS.

Publié le 09 Mar 2020 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Des terroristes ont sévi samedi soir dans l’arrondissement de Galim, département des Bamboutos, région de l’Ouest. La brigade de gendarmerie et le commissariat de sécurité publique pillés.

Le bilan d’une attaque terroriste survenue samedi 07 mars 2020 dans l’arrondissement de Galim a fait 08 victimes donc 02 gendarmes, 02 policiers, et 04 civils.

Ce qui s’est passé.

Le gouvernement, par la voix de son porte-parole, qualifie les faits d’ « attaques terroristes et attentats contre les forces de défense et de sécurité à Galim ».

Dans la soirée du samedi 07 mars, aux environs de 19 heures, des « assaillants lourdement armés », le communique parle d’une cinquantaine d’hommes allant à motos, ont fait irruption dans la ville de Galim. Ils se sont dirigés sur les sites abritant la brigade de gendarmerie et le poste de sécurité publique.

« Les violentes attaques qui s’en ont suivies contre les éléments de nos forces de Défense et de Sécurité (…) se sont soldées par des pertes en vies humaines au sein des Forces Camerounaises de Défense et de Sécurité et parmi les populations civiles ».

Les deux attaques ont fait 08 victimes donc 02 gendarmes, 02 policiers, et 04 civils parmi lesquels un personne en garde-à-vue à la gendarmerie et 3 autres rencontrées sur leur route.

Le communiqué du ministre de la communication porte-parole du gouvernement, René Emmanuel Sadi, dénonce le silence des organisations non gouvernementales nationales et internationales « face à cette cruauté des bandes terroristes sécessionnistes ».

Un autre lieu, autre drame. A Bamenda, un attentat par engin actionné à provoqué la panique et la mort à la place des fêtes. Un militaire a trouvé la mort, 07 autres sont été grièvement blessés dont 04 grièvement, 02 fonctionnaires de la police et un Civil. Les blessés ont été évacués à l’hôpital général de Douala. Sous haute instruction du président de la république.

Augustin Roger MOMOKANA