MENOUA : LE MAIRE DE DSCHANG A OFFERT DEUX AMBULANCES DONT L’UNE A L’HÔPITAL DE DISTRICT.

Publié le 08 Avr 2020 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

« Il [Jacquis Kemleu Tchabgo, ndlr] commence à faire ce qu’il a promis et il nous dit qu’il va faire davantage. Nous allons tout simplement demander que cet outil de travail soit bien exploité, que ce ne soit pas un véhicule de service. Nous avons souvent vu les voitures transporter le macabo » : Mboke Godlive Ntua, préfet de la Menoua.

Jacquis Kemleu Tchabgou avait, lors de la campagne électorale en vue des élections municipales dans la Commune de Dschang pour lesquelles il conduisait la liste du RDPC, promis un don d’ambulance à l’hôpital de district de Dschang.

C’est désormais chose faite. Jacquis Kemleu Tchabgou a fait don de deux ambulances ce lundi 06 avril 2020. L’une à l’hôpital de district de Dschang et l’autre à la Commune de Dschang. L’acquisition de ces ambulances médicalisées a été rendu possible grâce à KEMTO GIE, une entreprise spécialisée dans l’hydraulique et le génie civile, dont Jacquis Kemleu, le docteur Pietro Torino sont des associés.

Les deux cérémonies ont été faites en présence du préfet du département de la Menoua, Mboke Godlive Ntua, du Recteur de l’Université de Dschang, prof. Roger Tsafack Nanfosso, du Sous-préfet de l’arrondissement de Dschang, Ekoume Jules Eric, le chef du district de santé de Dschang, Dr Takoudjou Tassomba Léon, et de la quasi totalité des conseillers municipaux issus du scrutin du 09 février dernier.

« Nous venons de remplir un engagement que nous avons pris de façon solennelle. Celui d’offrir deux ambulances à l’arrondissement de Dschang. Il n’était pas évident de remettre les deux ambulances à l’hôpital de Dschang. Parce que la mairie a un rôle régalien – chaque fois qu’il y a des blessés, des accidentés, ou de malades tout simplement- de voler au secours des concernés », Jacquis Kemleu Tchabgou.

Première étape, l’hôpital de district de santé de Dschang. Le médecin-chef et directeur de cette formation hospitalière, Dr Joseph Fondop et son personnel entier étaient avaient transformé l’esplanade en une gigantesque place des fêtes.

« Cette ambulance doit servir à l’évacuation sanitaire intra urbaine et extra urbaine. Et vous comprenez, la sollicitation est très grande », a indiqué le directeur de l’hôpital de district de santé de Dschang.

Après des allocutions, le mot de bienvenue du maitre des lieux, celui du donateur par ailleurs maire de la commune de Dschang, et enfin celui du préfet du département de la Menoua, les officiels ont été invités à aller à la découverte de ce qui reste de ce qui fut l’ambulance de l’hôpital départemental de Dschang. Il s’agit d’une voiture de marque Peugeot 504 tombé en panne en 1975.

Cette ambulance a cessé de servir en 1975


De 1975 à 2020, cela fait exactement 45 ans que l’hôpital de district de Dschang n’avait plus eu d’ambulance. Pourtant un hôpital sans ambulance est comme un médecin manchot. Heureusement que ce manque est désormais comblé. Pour le bien des traitants et de l’ensemble de la population de la Menoua et même des environs.

Puis ils sont revenus sur la scène, pour la découverte de la nouvelle ambulance. Une Unité Mobile de Secours, comme cela s’appelle dans le jargon. Après sa découverte et la remise des clés par Jacquis Kemleu Tchabgou à Dr Joseph Fondop, le préfet Mboke Godlive Ntua a procédé à l’ouverture du champagne apprêté pour magnifier ce précieux cadeau.

Parlant de cette ambulance le donateur précise : « celle que nous avons remise à l’hôpital est une unité mobilise secours avec un dispositif respiratoire et des boxes tout en inox pour pouvoir garder tout ce qu’il faut et ménager le malade jusqu’à son arrivée à l’hôpital. Celui de la mairie a un dispositif beaucoup plus allégé.»

Le District de Dschang couvre les arrondissements de Dschang, Nkong-Ni, Fokoué, Fongo-Tongo, plus l’aire de santé de Fondonera. L’Hôpital de District quant à lui a été construit en 1924. Il a une capacité de 170 lits. Son taux d’occupation est de 81,86%. Mais rencontre de nombreuses difficultés dont celle de l’eau et de l’électricité. « Le besoin en électricité est de 173 kw. Alors que l’hôpital ne dispose que d’un groupe de 40KW », explique son directeur.

Seconde étape, esplanade de l’hôtel de ville de Dschang. Ici la cérémonie a été sans protocole. Tout juste la présentation de cette Unité Mobile de Secours de Jacquis Kemleu Tchabgou à la mairie de Dschang. Il s’agit de doter la municipalité d’un outil approprié pour la gestion des accidents de la voie publique.

Par ailleurs, le maire de Dschang a demandé au directeur de l’hôpital de District de Dschang d’apprêter un bâtiment pour accueillir le scanner qu’il a prévu pour cet hôpital annoncé pour être transformé en Centre hospitalier universitaire « ce scanner flotte vers le Cameroun. Il est déjà conditionné. C’est un ensemble d’équipements qui coûte près d’un million d’euros, soit environ 655 millions FCFA.»

les deux ambulances médicalisées à leur arrivée à Dschang


Contacts utiles: HDD : 655978195
Commune de Dschang : 233451138/ 233451048

Augustin Roger MOMOKANA