COVID-19 : UN CORPS PARTI DE DOUALA INTERCEPTE PAR LES FORCES DU MAINTIEN DE L’ORDRE A DSCHANG.

Publié le 24 Avr 2020 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Un car transportant 17 personnes est escorté par les forces du maintien de l’ordre. Ces hommes et femmes doivent être raccompagnés à Douala d’où ils sont partis de Douala pour Fokoué, avec un corps de Covid-19. Heureusement que ce car a été intercepté au niveau de Dschang.

La dépouille mortuaire d’un mécanicien, le nom n’a pas été révélé, a été interceptée mercredi 22 avril au petit-matin alors que ses convoyeurs se rendaient dans l’arrondissement de Fokoué pour l’enterrement.

Les forces du maintien de l’ordre, notamment la gendarmerie a d’abord intercepté et confiné le car de transport dans une ruelle non loin de la gare routière de Dschang, avant de mobiliser le personnel de santé compétent et l’équipe de la mairie.

Selon notre source, le « commandant de la brigade de gendarmerie de Fokoué a été alerté par un membre de la famille du défunt. Il a aussitôt saisi la compagnie de Dschang qui a informé le préfet de la Menoua. C’est ainsi qu’un déploiement a été effectué qui s’est soldé par l’interception du bus transportant en plus du corps enroulé dans un drap 17 personnes. »

L’homme serait mort de Covid-19. Le carnet médical présenté aux autorités le témoigne. Effet, ce compatriote a été reçu dans une formation médicale privée où le médecin a constaté qu’il faisait une toux sèche. Raison pour laquelle il a demandé qu’il soit conduit plutôt à l’hôpital Laquintinie. Sauf que le malade serait décédé à l’entrée de Laquintinie.

Sous le prétexte qu’il souffrait de la typhoïde, la famille a, sans se faire délivrer un certificat du genre de mort, décidé d’aller au village garder le fils décédé. Un membre de la famille à Dschang n’a pas digéré que des individus veuillent mettre en danger la vie des paisibles villageois de Fokoué. Raison pour laquelle il a « trahi leur plan ».

« Le car transportant le corps et la famille est tombé en panne au niveau de la Falaise de Dschang. Ils ont envoyé chercher une voiture pour continuer la route. C’est pendant qu’ils y étaient que la gendarmerie est intervenue pour les mettre aux arrêts », a expliqué la source de Sinotables.

La dépouille mortuaire du mécanicien a ainsi été saisie et inhumé par les services compétents au cimetière municipal de Dschang. Les 17 passagers du bus quant à eux ont été escortés par la police pour Douala.

Augustin Roger MOMOKANA