Le débat du jour : « Vous ne vous posez pas la question de savoir ce qui avait poussé cette dame à exiger le régime monogamie et séparation de bien ».

Publié le 30 Juin 2020 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

La veuve de Marc Vivien Foe a fait sceller l’immeuble de l’ancien Lion Indomptable mort le 26 juin 2003, au stade Gerland en France, lors de la rencontre Colombie-Cameroun marquant la demi-finale de la Coupe des Confédérations.

Madame Foe dit détenir un jugement de la Cour Suprême défavorable à son beau-père s’agissant de la gestion du patrimoine laissé par le talentueux footballeur. Arguant que leurs enfants ont été dépossédés par leur grand-père.

« Depuis 2016, j’ai une décision de la Cours suprême qui permet à mes enfants d’avoir le droit sur tout ce que leur père a laissé mais il m’est impossible de faire exécuter ce droit. » s’est plaint Marie Louise FOE

Jean Robert Djendji : Serge Mbeleck Kan on met des enfants au monde c pour les voir fonder une famille et réussir professionnellement… C’est ça ton plaisir…toi tu as fais ta vie
Le plaisir est de voir les enfants épanoui par le fruit du labeur du père
Nous les parents avont fait notre vie avec nos moyens.. qu’c’est ce kil y a encore a lorgner sur les biens de mes enfants. .ça me sert a koï dans ma vieillesse alors que que ce st les enfants et leurs progénitures qui en ont grandement besoin pour le long parcours ki les attend..il veut profiter jusqu’à la lie ce qui revient de. Droit aux autres pour les permettre d’accomplir leurs desseins aussi
Une chose est sûre…c’est de l’égoïsme
Une chose est sûre …foe faisait confiance a son père pour la conduite de ses initiatives mais ce dernier en vieux renard mettait tout a son nom
Nous savons tous comment il est difficile pour les gens de la diaspora de trouver des gens de confiance pour mener leurs projets au bout…donc Foe n’avait confiance a son père et le voilà ki trahit son fils en martyrisant sa famille par l’accaparement de ce ki ne lui appartient pas.
Un peu de décence Kan même!!!!

Maurice Djiongo : Jean Robert Djendji la veiellesse n’est pas une sanction. Pardon vous qui mangez l’argent de votre père, sachez que nous donnons notre part à nos parents et enfants

Jean Robert Djendji : Maurice Djiongo ce que j’ai gagné contribué a l’épanouissement de mes enfants cad payer leurs études et autres et aussi a leur tour contribueront à celle des leurs plus tard Kan ils trouveront leurs voies. Je n vais pas maccaparer des biens de mes enfants destinés a sa descendance. Mon plaisir est de le voir suivre le chemin tracé par moi sans contrepartie. Ça n’enlève pas kil volera au secours de ses parents dans le besoin.

Ngimbus Philomene : Elle a fait quoi avec ce qu’elle a perçu ?

Rodrigue Gueguim : Maurice Djiongo foutause quand les enfants sont mineur l adminitrateur des bien c est l autre conjoint automatiquement s il est vivant. Dane foé est bek et bien vivante. Si lautre conjoint nest pas en capacité judiciaire cest ke juge qui designe parmi kes proche un adminitrareur. Cest le droit des personnes er de la famille au niveau 1. Arretez l imposture. Leconomiste parle droit…. on va arriver?

Maurice Djiongo : Rodrigue Gueguim je n’ai jamais fait le droit. Lisez bien ce que Essomba dit avant de répondre. Il a dit beaucoup de choses. Le père est il un ayant droit ? À quelle pourcentage ? La maison querelle représente quelle pourcentage ? Plus grave, la maison est au nom du père

Kinjè Mboui Bassock : C’est une fille de mon village Maurice. Elle se bat pour ses enfants issus de son union avec Vivien Foe et non pour elle. Ses enfants ne venant pas souvent au Cameroun, elle a une procuration pour le faire au nom de ses enfants majeurs. Elle n’usurpe rien et ne monte personne contre personne. Elle réclame juste comme la loi l’y autorise l’exécution de décision réitérée de justice qui octroie les biens du défunt aux enfants de ce dernier.

Ngimbus Philomene : Kinjè Mboui Bassock savez vous que Foe avait opté pour La séparation des biens? Savez vous qu’l à préféré léguer une partie de ses biens à son père ? Savez vous d’après certaines sources qu’il avait construit une maison à ses beaux parents? Qu’a t elle fait de l argent reçu ?

Enyegue Biloa Lea : Vous ne vous posez pas la question de savoir ce qui avait poussé cette dame du vivant de son mari a exiger et obtenir la signature de l’acte de mariage sous le régime monogamie et séparation de bien pourquoi ? C’est en fait une jongleuse qui s’est pris dans son propre piège. Pourquoi elle ne montre jamais la décision de la justice ? LE PIÈGE DU RAT NE PEUT ATTRAPER LE LION. COURAGE A LA FAMILLE FOE.

Dieudonné Essomba : La femme agissait au nom de ses enfants parce qu’ils étaient mineurs. Dès lors qu’ils deviennent majeurs, elle disparait, car les conditions de validité de son action ont disparu !
D’ailleurs, les enfants peuvent lui demander de leur coller la paix, maintenant qu’ils sont majeurs et confier la gestion de leur patrimoine à leur grand-père ! Elle va dire quoi ? Rien du tout ! Ne confondons pas les choses !
L’acte de la Cour Suprême certifie que les biens appartiennent aux enfants, et s’ils sont mineurs, leur mère peut avoir la gestion. Mais il ne dit pas ce patrimoine appartient à leur mère, ni même qu’elle a le droit de le gérer à la majorité des enfants ! Les enfants sont majeurs !

Maurice Djiongo : Kinjè Mboui Bassock lisez déjà ceci Et notez que jusqu’à la cinquième génération, ce papa même mort aura un ascendant sur les enfants de foe. L’autre qui est en prison est le résultat de ce conflit. Si les enfants pouvaient se reconnaître en le grand père, cela ne pouvait pas arriver. Elle est gauche

Dora Mimi Ngounou : Que le grand père donne aussi, alors et enfin l’héritage aux enfants de son défunt fils étant donné qu’ils sont déjà majeurs.

Dieudonné Essomba : En réalité, vous confortez la famille de Foe dans son refus de remettre les biens à la femme. Pour tous les Camerounais, le village des enfants, c’est le village de leur père et naturellement, de leur grand-père. Les biens laissés par Foe doivent rester dans sa famille.
Dès lors qu’ils constatent un risque certain que cette femme aliène cet immeuble, en convaincant notamment ses enfants qu’ils n’ont rien à foutre au Cameroun et avec cette famille, on comprend bien la réticence des parents de Foe.
Et à tout prendre, cette femme a-t-elle jamais fait l’effort de rapprocher ses enfants de la famille de Foe ? Si Foe n’avait pas autant d’argent, ces enfants seraient où ? Quel serait leur village ? Ils seraient maintenant à la charge de qui ?
Vous êtes sûrs que si les enfants avaient été formés par leur mère que leur famille est la famille de Foe, que leur grand-père est le père de Foe, que leur village est le village de Foe, nous en serons encore là ?
Vous êtes sûrs que leur grand-père ne leur aurait pas dit : « c’est votre père qui m’a donné cet immeuble ! C’set votre immeuble ! »
Quand une veuve commence sa viduité, non pas à se rapprocher de ses beaux parents, mais à monter ses enfants contre leur propre famille, vous ne pouvez avoir que ce vous voyez là ! Méfiez-vous des affaires de famille !

Dick Samy Osiris : Dieudonné Essomba Cette femme doit être très mesquinne . Elle met les enfants en avant pour faire croire que papa Foe est méchant. Dis donc l’homme pleure son fils . mais on lui raconte des histoires d’argent. J’ai lu quelque part où vous parlez de sa part d’héritage. C’est aller Loin. Elle est une simple usufruitière qui a droit à une pension dans les revenus laissés par le Decusjus

Martin Amougou Foé : Je ne sais pas ! Ce que je sais, c’est juste qu’après le décès tragique de Marc, je me suis posé beaucoup de question et j’ai été très en colère. Comment mon fils pouvait il mourir de la sorte ? Comment l’a-ton laissé jouer ce 26 juin 2003 alors qu’il était malade ? Ce sont des questions que tout parent peut se poser après avoir vécu ce qu’on a vécu. Et depuis ce temps, on n’a presque plus jamais revu Marie Louise. Aucune collaboration, aucune entente, on ne sait rien d’elle ni de nos petits fils. C’est en arrivant en Europe que nous avons appris que Scott l’ainé de Marc Vivien est en prison.(dans Cameroun info.net)

Compilation de Sinotables.