Cameroun – 22 septembre 2020 : le jour tant attendu est enfin arrivé !

Publié le 22 Sep 2020 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Maurice KAMTO, le leader du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) a maintenu son mot d’ordre d’une marche pacifique ce jour pour demander le départ du pouvoir de Paul BIYA et l’annulation des élections régionales fixées au 6 décembre 2020.

Le cœur des Camerounais bat la chamade alors qu’il a atteint le point culminant de son histoire politique de ces dix dernières années ce mardi 22 septembre 2020, jour de la marche pacifique orchestré par le MRC soutenu par de nombreux partis politiques alliés.

Maurice KAMTO dont le domicile a été encerclé par les forces de l’ordre et de sécurité a maintenu son mot d’ordre d’appel pour une marche pacifique mardi 22 septembre 2020.

Les villes concernées par la marche pacifique sont Yaoundé, Douala et Bafoussam. Un itinéraire de la marche a été communiqué par des responsables du MRC.

Face à la peur qui menace la vie normale dans l’ensemble du pays où circule un appel à la ville morte, le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, a invité les Camerounais à vaquer sereinement à leurs occupations. Faisant valoir que l’ordre public sera assuré par tous les prix.

La marche pacifique du MRC et alliés vise à réclamer le départ de Paul BIYA du pouvoir et l’annulation des élections régionales convoquées pour le 6 décembre 2020.

« Le RDPC invite le MRC à un débat en mondovision : Chiffres contre chiffres, faits contre faits, idées contre idées, programme contre programme, stratégie contre stratégie Vision contre Vision », a dimanche le professeur Jacques FAME NDONGO, le secrétaire à la communication du Comité Centrale du RDPC.

Augustin Roger MOMOKANA