Cameroun – 22 septembre 2020 : les personnes interpellées à Dschang ont été toutes libérées.

Publié le 30 Sep 2020 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Huit militants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) avaient été interpellés à Dschang dans le cadre de la marche pacifique du 22 septembre 2020 appelant au départ du pouvoir du président Paul BIYA.

Les militants du MRC interpellés dans le cadre des marches pacifiques du 22 septembre 2020 sont désormais libres. Après plusieurs jours de détention par les forces de défenses et du maintien de l’ordre.

Sept d’entre eux avaient été transférés au tribunal militaire à Bafoussam, tandis que l’un avait été gardé dans la cellule de la sécurité militaire (SEMIL) à Dschang.

« Les manifestants interpellés à Dschang le 22 septembre, ont retrouvé la liberté hier nuit [lundi 28 septembre 2020, ndlr] sous garants au tribunal militaire de Bafoussam…. », a publié Marie Flore MBOUSSI, la Secrétaire Nationale en charge de la Femme, de l’Enfant et des Affaires Sociales au sein du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC).

Le huitième interpellé qui se trouvaient dans la cellule de la Sécurité militaire à Dschang à quant à lui été libéré mardi en début d’après-midi.

Ces personnes dont les noms n’ont pas été communiqués par les responsables du MRC ont-elles marché ? Elles étaient toutes soupçonnées d’avoir distribué quelques jours plus tôt des tracts appelant les populations à sortir dans les rues en signe de soutien au leader du mouvement pour la renaissance du Cameroun.

Photo:Marie Flore MBOUSSI
Augustin Roger MOMOKANA