Cameroun – Société : Des crocodiles en divagation dans la ville de Garoua.

Publié le 30 Sep 2020 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Des crocodiles échoués sur la terre ferme après les crues de la Benoué provoquent la panique chez les habitants du deuxième arrondissement de la ville Garoua, chef-lieu de la région du Nord-Cameroun.
Selon plusieurs sources médiatiques dont Sputnik, « ces reptiles sèment la terreur dans la localité, dévorant au passage du bétail, notamment des chèvres et des moutons, au grand désarroi des populations riveraines »
Interpellées par cette vadrouille d’un autre genre, les autorités de la localité planchent sur la méthode pour capturer les reptiles. Il n’est pas question de les tuer, mais de les capturer afin de les remettre dans leur environnement naturelle.

Selon une source de sputnik le phénomène n’est pas nouveau dans cette partie du Cameroun. «Par le passé, on a souvent signalé la présence de petits crocodiles dans certains quartiers de la ville après de fortes pluies. La différence cette fois, c’est leur taille. Ce sont des reptiles adultes et leur présence est naturellement plus dangereuse», explique-t-elle.

Ce qui inquiète davantage les populations de la ville de Garoua ce n’est pas tant la présence de ces reptiles, que le fait qu’ils se déplacent en groupe de quatre à cinq individus. Ce qui constitue un grand danger non plus seulement pour les bêtes mais aussi pour les êtres humains.
«Ces reptiles se retrouvent là parce que, au moment des crues, au niveau du fleuve de la Benoué, les crocodiles remontent vers les drains et errent ensuite dans l’espace urbain», a expliqué le délégué départemental des forêts et de la faune, Ernest FONDEMA, de la Benoué à notre source.

Augustin Roger MOMOKANA