Cameroun – Maurice Kamto pense que le décès du bâtonnier Charles Tchakounte Patie va impacter sur la mobilisation des avocats en faveur du MRC.

Publié le 06 Oct 2020 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Me Charles TCHAKOUNTE PATIE, bâtonnier de l’ordre des avocats du Cameroun, le dimanche 4 octobre 2020 en France, est une grosse perte pour le Cameroun.

Maurice KAMTO, le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) lui a rendu un vibrant hommage, non pas sans regretter la conséquence de ce décès sur la lutte qu’il mène contre « une barbarie sans précédent » et la « violence d’Etat » auxquelles son parti fait face.

Me Charles TCHAKOUNTE PATIE est décédé dimanche matin en France des suites de maladie. Il était âgé de 57 ans. Il avait été élu le 26 novembre 2018, pour un mandat de deux ans, à la tête de l’Ordre des avocats du Cameroun.

COMMUNIQUE RELATIF AU DECES DU BATONNIER DE L’ORDRE DES AVOCATS

Le décès de tout citoyen est une perte pour le pays. Cette perte est d’autant plus grande quand la mort frappe une institution aussi essentielle que le bâtonnier de l’ordre des avocats du Cameroun, à un moment où la violence d’Etat tente de réduire avec une barbarie sans précédent le peu d’espace de liberté conquis jusque-là par le peuple.
Nous saluons la mémoire du Bâtonnier TCHAKOUTE PATIE Charles, arraché à la vie en cette période charnière. Nous présentons nos sincères condoléances à sa famille éprouvée, ainsi qu’au barreau du Cameroun pour la douleur et le vide que son départ crée. Nous émettons le vœu que les chantiers qu’il a pu consolider ou initier pendant son mandat puissent être réalisés en sa mémoire et pour le bénéfice de l’importante profession d’avocat et dans l’intérêt de la justice dont le Cameroun a tant besoin.

Yaoundé, le 5 octobre 2020