Cameroun – #KumbaMassacre : des étudiants de l’Université de Dschang dans la rue.

Publié le 27 Oct 2020 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Des étudiants de l’Université de Dschang, à l’Ouest du Cameroun, sont descendus dans la rue mardi 27 octobre 2020 pour protester contre le massacre d’écoliers à Kumba.

Une poignée d’étudiants de l’Université de Dschang, habillés en noir, a tenu à exprimer sa désolation et son indignation face au massacre perpétré dimanche dernier sur des élèves de Mother Francisca International Academy à Kumba.

« Non à la barbarie de Kumba ! Non à la tuerie des enfants ! Non à la guerre dans le NOSO ! Nous voulons la paix dans le NOSO ! L’éducation est primordiale dans ce pays ! » Ce sont ces cris que les manifestants ont battu le pavée.

L’action menée par les étudiants est l’expression d’un ras le bol. Ils l’ont fait savoir au monde entier, de la sous-préfecture de Dschang à l’entrée du Campus de l’Université où des prises de paroles ont été enregistrées, visant à interpeller les belligérants.

Non seulement les manifestants ont dénoncé la guerre qui sévit dans les régions anglophones, ils ont surtout demandé aux indépendantistes de laisser les « enfants aller à l’école ». Parce que l’éduction est un droit fondamental. Ils ont enfin exigé « une solution définitive à la crise du NOSO ».

Après être partis de la sous-préfecture jusqu’à l’entrée du Campus, avec un halte au rond-point Place de l’Indépendance, les étudiants ont eu droit à quelques interventions.

Pour rappel, dans la matinée du samedi 24 octobre, un groupe d’assaillants a fait irruption dans le campus de Mother Francisca International Academy à Kumba, région du Sud-Ouest, tirant à bout portant sur des écoliers. Le bilan provisoire fait état d’au moins 07 morts et près d’une vingtaine de blessés.

Augustin Roger MOMOKANA