Littérature : Djaïli Amadou Amal remporte le Goncourt des lycéens 2020.

Publié le 03 Déc 2020 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

A défaut du Prix Goncourt, notre compatriote Djaïli Amadou Amal, 45 ans, a remporté le Goncourt des lycéens avec son livre « Les impatientes ». Le roman de l’écrivaine camerounaise évoque, selon ses lecteurs, le mariage forcé, le viol conjugal et la polygamie.

Djaïli Amadou Amal avait été dans le dernier carré des prétendants au prestigieux Prix Goncourt. Malheureusement elle a été évincée lundi par Hervé Le Tellier qui s’est vu attribuer le Goncourt pour son roman « L’Anomalie ».

Les Impatientes, édité chez Emmanuelle Collas, a été choisi par le jury composé de treize lycéens élus lors des délibérations régionales. Au départ ils étaient près de 2000 élèves à lire les quatorze romans retenus pour la première sélection du Prix Goncourt.

Djaïli Amadou Amal concourrait contre Lola Lafon, Miguel Bonnefoy, Camille de Toledo, Maud Simonnot et Hervé Le Tellier.

Les Impatientes est un roman publié en première édition sous le titre « Munyal, les larmes de la patience ». Il avait remporté en 2019, le Prix Orange du livre en Afrique en 2019. Il est donc une réécriture adaptée ( ?) sans dote aux exigences de l’éditeur français.

Réagissant à la suite de son sacre ce 02 décembre 2020, Djaïli Amadou Amal l’écrivaine camerounaise peule a ces mots : «Ce que j’attends de ce prix, c’est que les gens partagent ce livre. Qu’en le lisant, chacun se sente concerné, que plus personne ne ferme les yeux devant une femme en détresse».

Augustin Roger MOMOKANA