Régionales 2020 : le cas de la Menoua n’est pas rassurant.

Publié le 05 Déc 2020 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Les élections régionales ont lieu ce dimanche 6 décembre 2020. Une certitude cependant, les chefs traditionnels de la Menoua n’auront pas de représentants au sein de la chambre des chefs traditionnels. La faute au groupement Sanzo.

C’est dommage ! Le vote des conseillers régionaux ce dimanche 6 décembre dans la Menoua aura une saveur déteinte, à cause de l’absence des chefs traditionnels sur la ligne de départ. On est père que cela n’a créé une aucune rancœur chez les têtes couronnées.

La liste des chefs traditionnels conduite par Sa Majesté TSIDIE Gabriel, et qui comprenait Sa Majesté NGUEFACK Placide (Arrondissement Dschang) et Sa Majesté GNINTEMZEM Albert (Arrondissement Santchou) a été finalement rejetée en appel par le tribunal administratif qui autre fois l’avait rétabli, bottant en touche la sanction prise à l’encontre par ELECAM.

Ce rejet par ELECAM pour non-respect des composantes sociologiques fait suite à l’opposition soulevée par le groupement Sanzo, de l’arrondissement de Santchou, qui n’a pas vu d’un bon œil la désignation du chef supérieur du groupement Fombap.

D’emblée, cette opposition pilotée depuis la France par le chef MILLA ASSOUTE a trouvé en face, au niveau du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC)- commission départementale- une fin de non-recevoir. Pour, sans doute, de montrer au peuple Mbo qu’il ne saurait se prévaloir de sa minorité pour renier aux autres peuples qui cohabitent avec lui leur droit à la démocratie.

Pour rappel l’arrondissement de Santchou se compose de trois groupements : Sanzo (minorité Mbo), Fondonera et Fombap. Sauf que pour toutes les élections locales les Mbos ont toujours, au nom de la minorité, obtenu les postes de maires et députés. Il aurait été injuste de déchoir le chef supérieur Fombap au profit du chef supérieur Sanzo qui règne par procuration.

Dès lors, la décision du conseil constitutionnel de rejeter la liste des chefs traditionnels de la Menoua au Conseil régional sonne injuste, dans la mesure où elle ne reflète pas une lecture globale de la situation politique sur le terrain.

Dorénavant, il est su que la Menoua sera représentée uniquement par les délégués du département sous la houlette de Sa Majesté Maître PENKA Michel. Elle a le boulevard grand ouvert, c’est-à-dire aucune concurrence.

Liste des CANDIDATS de la Menoua aux élections régionales 2020:

– S.M Maître PENKA Michel (Penka-Michel)
– Me MAJOUPE PEPELIE Julienne (Penka-Michel)
– M. NANFACK Jean Paul (Fongo-Tongo)
– M. SONGO Martin (Fongo-Tongo)
– M. TADJIEUFOUET YOUWO Mathias Bertin (Fokoué)
– Mme NGWESSIE NTOMB Rosalie (Fokoué)
– M. DONFACK NOMEDEM Pierre (Nkong-zem)
– Mme TSOBGNI Odette (Nkong-Zem)
– M. AJIFACK DEMASSA Corince (Santchou)
– M. ELOUMBAT-FOKOK Justin-Raoul (Santchou)
– Mme DONGUE épouse ZAMO FOMEN Micheline (Dschang)

Augustin Roger MOMOKANA