Menoua – Commune de Santchou : les deux enjambées de François Ngoubene.

Publié le 14 Déc 2020 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

D’une seule pierre il fait deux coups. Jeudi 10 décembre 2020, la commune de Santchou a connu deux événements successifs : la tenue de la session du conseil municipal consacrée au vote du budget 2021, et la cérémonie d’installation et de remise des attributs à l’exécutif municipal du maire et aux conseillers municipaux.

D’entrée, le budget de la Commune de Santchou pour l’exercice 2021 se chiffre en recettes et en dépenses à la somme de 750 millions 550 mille 440 francs CFA, soit une hausse en valeur absolue de 132 millions 825 milles 834 francs CFA, et 17,70% en relative. Ceci contrairement au budget de l’exercice 2020 qui se chiffrait à la somme de 617 millions 674 mille 597 francs CFA.

Ce budget qui inaugure le mandat du « changement et de redynamisation » de la Commune de Santchou va permettre à l’équipe de François NGOUBENE d’assainir la ville de Santchou, d’assurer l’éclairage urbain, de réhabiliter les pistes agricoles, d’étendre le réseau électrique, d’équiper les établissements scolaires en tables-bancs.

Cette session du conseil s’est tenue en présence de EVAGA Adelphe, Premier Adjoint préfectoral représentant le préfet, et de NANSEU Yannick, le délégué départemental du Ministère de la décentralisation et du développement local.

Ensuite et enfin la cérémonie de remise des attributs à l’exécutif municipal suivie de la remise des macarons aux conseillers municipaux. Elle est inaugurée par la décoration, pour le compte du 20 mai 2020, de quelques personnalités.

François NGOUBENE (Maire), Rigobert TATIENOU (1er Adjoint au Maire) et Dr Guillaume WAMBA (2e Adjoint au Maire) ont reçu leur écharpe tricolore sous les regards attentifs d’invités de marque : les préfets des Bamboutos, Ernest EWANGO; du Ndé, François ETAPA, et de l’Inspecteur général des services du gouverneur de la région de l’Ouest, Adray EPENTE TAZEU. A la suite de l’exécutif municipal, les 25 conseillers municipaux ont été appelés sur la scène pour recevoir leur macaron.

Cette cérémonie protocolaire empreinte d’expression culturelle a accueilli quelques artistes locaux. Ainsi Hervé Soleil, Pat Coul, et Canto le Phénomène ont enchanté leur public. Le public qui le leur a été très bien rendu par des billets de banque.

Augustin Roger MOMOKANA