Cameroun : les présidents des régions seront « élus » ce mardi 22 décembre.

Publié le 21 Déc 2020 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Après les élections régionales le 6 décembre 2020 place à la session de plein droit. Il s’agit de l’instance qui marque l’entrée en fonction des conseils régionaux.

En présence du Gouverneur de la région de l’Ouest, AWA FONKA Augustine, la session qui marque l’entrée en activité du Conseil régional devra être présidée mardi 22 décembre 2020, probablement en la salle des Actes de la Communauté Urbaine ; par le doyen d’âge du conseil. Le plus jeune membre assurant quant à lui le secrétariat de séance.

La session de plein droit élit le bureau du conseil régional. Ce bureau qui sortira de cette session devra comprendre : 01 Président, 01 Premier-vice-président, un vice-président, 02 Questeurs, 02 Secrétaires.

Selon l’article 306, « le président du Conseil Régional est l’Exécutif de la Région. Il est assisté par un Bureau Régional élu en même temps que lui au sein du Conseil. Le Bureau régional doit refléter la composition sociologique de la Région. »

Le président du Conseil Régional est l’interlocuteur du représentant de l’Etat, c’est-à-dire du gouverneur de la région. Il va sans dire que cette cohabitation risque de ne pas satisfaire aux attentes des populations. Ces populations qui voient les régions comme étant des instances autonomes et libres de toutes décisions dans l’intérêt des populations.

Plusieurs champs de compétences ont été transférés au Conseil régional. Il s’agit de la culture et de la promotion des langues nationales ; la jeunesse, les sports et les loisirs ; l’éducation, l’alphabétisation, la formation professionnelle ; la santé et l’action sociale ; les travaux publics, l’urbanisme et l’habitat ; l’environnement et les ressources naturelles ; le développement économique.

Au soir du 22 décembre 2020, les bureaux de conseils régionaux seront connus. A l’Ouest, si la bataille entre André SIAKA et Emmanuel NZETE semble de règle, il va sans dire que seul le Comité Central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) demeure le véritable arbitre, le faiseur de rois.

Pour rappel, le Conseil Régional de l’Ouest, comme tous les neuf autres, compte 90 conseillers élus pour un mandat de 05 ans. Malheureusement, le département de la Menoua y va réduit en nombre. La liste des chefs traditionnels ayant été recalée à cause d’une plainte de la communauté Mbo de Santchou.

Augustin Roger MOMOKANA