Dschang : déjà 48 heures que le Marché A est fermé.

Publié le 26 Jan 2021 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Les parties se sont données rendez-vous lundi prochain, à l’effet de trouver une solution consensuelle pour évacuer la grève des commerçants de la ville de Dschang.

Les commerçants ont délibérément décidé de verrouiller leurs boutiques en signe de protestation contre une décision du conseil municipal de revoir les contrats de location des boutiques au Marché A et dans les deux autres marchés du centre-ville.

« Ce que les commerçants reprochent au maire, c’est de ne pas les écouter. Il a pris sur lui de décider comme bon lui semble. Il n’a pas besoin des commerçants, mais il a besoin de notre argent. Vous ne pouvez pas croire que Monsieur le maire retire nos contrats de bail, décide de multiplier le prix du loyer par trois… a prendre ou à laisser », a expliqué à Sinotables Madame D. M.

Après la journée de lundi qui a permis aux hommes et femmes exerçant au marché A de camper à la place principale dans le but de manifester leur courroux et alerter l’attention du maire et des autorités administratives de Dschang.

« La vérité c’est que certaines personnes, qui ne sont pas des commerçants, font des affaires sur le dos de la mairie. Elles ont pris en location la boutique qu’elles ont divisée en deux et perçoivent parfois 10000 francs par locataire. Sauf qu’elles ne reversent que 3000 ou 5000 francs à la mairie. C’est de cela qu’il s’agit. Et le maire qui a besoin de recettes pour réaliser les activités municipales pensent que ces pratiques doivent cesser », a confié à Sinotables un agent communal.

Puis ce mardi ces commerçants ont déserté le marché pour envahir l’hôtel de ville transformé en gigantesque un sit-ing où les adjoints au maire, en l’absence du plénipotentiaire, ont été éconduits tels des impurs.

Au moment où notre reporter quittait l’hôtel de ville –il était un peu plus de 12heures – le 4e Adjoint au maire de Dschang, SANOU Leonel NEBA a passé ce message du maire aux manifestants : « le maire Jacquis KEMLEU qui présentement est en réunion, me charge de vous dire qu’il a pris acte de votre déploiement. Mais il ne sera avec vous qu’à 17heures30. »

Contre toute attente, les manifestants ont commencé à libérer le plancher. Pour se rendre au Marché B. Ils demandent aux commerçants de vivres et autres de fermer les boutiques ce mercredi afin de rejoindre la manifestation à l’hôtel de ville.

Pour rappel, « la maire de Dschang est arrivé et s’est effectivement entretenu avec les commerçants en grève. Rendez-vous a été pris lundi prochain pour trouver une solution d’apaisement.» A appris Sinotables au moment de la publication de cet article.

Augustin Roger MOMOKANA