Cameroun : l’assemblée générale de la SCAAP a accouché d’une souris.

Publié le 02 Fév 2021 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Les membres de la société civile des arts audiovisuels et arts photographiques (SCAAP) n’ont pas pu accorder leurs violons samedi dernier. L’assemblée générale ordinaire a volé en éclats alors que les participants étaient invités à valider ou invalider la liste qui ramène le nombre d’administrateurs de 32 à 15 membres.

Le liste de 15 en question, annoncée comme le fruit d’un consensus entre les deux factions : celle du président CHIEMAI Samuel CHOP dont la gestion est décriée comme un scandale de détournements, et celle du vice-président Ousmanou qui conduit le front pour l’assainissement de la société a été perçue par les membres comme un diversion du ministère des arts et de la culture pour maintenir en place le conseil d’administration décrié.

Les deux parties ont étalé, par-dessus le « gentlement agreement » signé sous les bons auspices du ministre des Arts et de la culture, leurs dissensions nées de la gestion de la société ; et démontré par ce fait qu’ils ne sont plus d’accord pour faire route ensemble. Au cours de ces explications les membres de la SCAAP ont appris que 205 millions ont été distraits des caisses sans qu’aucun document n’indiquent l’usage qui en a été fait. Une révélation qui a envenimé l’assemblée générale et conduit au désaccord sur le Point de l’ordre du jour portant « Réduction du nombre de membres du Conseil d’Administration de 32 à 15 ».

Rappelons que l’assemblée générale ordinaire a été précédée de la tenue dès l’ouverture des travaux d’une assemblée générale extraordinaire. Celle-ci a permis à la SCAAP de revoir ses textes : les statuts, le code électoral, et le règlement intérieur. Les réformes des statuts ont permis de boucher les zones d’ombres et certains éléments conflictuels qui divisaient les membres.

S’agissant la représentativité au conseil d’administration
La SCAAP retient que ses 15 administrateurs seront répartis selon le quota :
– 07 représentants des arts audiovisuels (réalisateurs et scénaristes)
– 07 représentants des arts photographiques (photographes)
– 01 représentant des Ayants-droit (le plus âgé).

Pour rappel, l’assemblée générale de la SCAAP est ouverte aux membres selon les quotas :
– Tous les sociétaires
– 50 associés simples, à raison de 05 représentants par région
– 100 adhérents, à raison de 10 représentants par région

La SCAAP a créé son fonds pour la promotion culturelle et sociale (FOCUS). Il s’agit d’un fonds qui permet à la fois de faciliter la réalisation des projets professionnels et de soutenir en cas de nécessité les membres de la société.

Sinotables