Société : les gens qui volent les morts-là, vous allez faire comment avec ?

Publié le 08 Mar 2021 par SINOTABLES

Spread the love

Le chef du village Baletet est très en colère. Il a laissé exploser sa tension colérique samedi dernier 6 mars 2021 lorsqu’il a pris la parole aux obsèques de DONGMO Germain.

Sa Majesté FOLEMO TSOPZE Norbert a piqué une colère rouge. Parce que des individus sans foi ni loi ont transgressé le code citoyen de son village. Ils ont « cassé » la maison de papa DONGMO Germain.

Papa DONGMO Germain est mort. Dès l’annonce de son décès des individus ont cassé la porte pour s’introduire dans sa maison. Ils sont ramassé « les choses » avant de fondre dans la nature.

Pourquoi ont-ils attendu la mort de papa DONGMO Germain pour venir «casser » sa maison ? En tout cas voici ce que le chef du village leur a envoyé un message fort.

« Dès que les gens sont venus m’annoncer le décès de Peter Essoka, cela n’a pas tardé, et les gens sont allés nuitamment cambrioler chez lui. Ils croient qu’ils n’ont pas été vus. Qu’ils se détrompent car, ils ont été vus ne serait-ce que par la lune et par Peter Essoka lui-même. Il y en a qui souffrent trop dans leur vie à cause de ce genre d’actes. Quelqu’un décède, on ne l’a pas encore inhumé, et des individus s’infiltrent dans sa maison. La porte de la maison n’est plus ce qu’elle était du vivant de Peter Essoka. Tu crois que nous ses survivants ne t’avons pas vu, détrompe-toi car le propriétaire du bien que tu as volé t’a vu. Il sait que c’est toi qui es entré dans sa maison. Que ceux qui posent des actes aussi ignobles sachent qu’ils s’empêtrent dans des problèmes dont ils ne pourront plus jamais se départir. Lorsque tous petits nous entrions à l’école, ce coin-ci n’était que la brousse. Nous ne savions pas qu’un jour il pouvait être habité. Aujourd’hui que des gens courageux et travailleurs nous ont dit le contraire, des individus sans foi ni loi veulent y semer la terreur », leur a-t-il balancé.

En bon guide, Sa Majesté FOLEMO TSOPZE Norbert a invité les cambrioleurs à ne pas perdre du temps avant de venir demander pardon à la famille du défunt. Faute de quoi ils porteront la mort de papa DONGMO Germain le restant de leur séjour terrestre.

« Il vous a vus, il vous suit. Allez-vous accepter qu’il attrape votre main ? Que ces personnes soient des enfants ou des adultes, je dois leur dire que leur pratique est une force rétrograde. Elle fait reculer le village alors que tout le monde cherche à avancer. Que ceux qui ont cambriolé ici viennent discrètement rencontrer la famille de Peter Essoka pour avouer leur forfait afin qu’ils soient épargné de la malchance qu’ils ont porté. »

Augustin Roger MOMOKANA