Menoua : Lancement depuis les marchés de Dschang de la campagne de remobilisation contre la Covid-19.

Publié le 17 Mar 2021 par SINOTABLES

Spread the love

En vue de convaincre les populations de se serrer les coudes contre la pandémie du coronavirus qui sévit au Cameroun depuis février 2020, le gouverneur de la région de l’Ouest a instruit aux autorités administratives de procéder à « une vaste remobilisation » des populations contre la pandémie.

Pour y aller, les discours sont proscrits. Seules les campagnes de proximité sont recommandées. Quitter donc les bureaux pour aller à la rencontre du grand public afin de le sensibiliser de la pandémie et le remobiliser pour les mesures barrières édictées par le gouvernement.

Mercredi 17 mars 2021. Le préfet du département de la Menoua, MBOKE Godlive NTUA, le sous-préfet de l’arrondissement de Dschang, EKOUME Jules Eric, le maire de la Commune de Dschang, Jacquis KEMLEU TCHABGOU, accompagnés des responsables des services du maintien de l’ordre et de l’association Jeunesse Unie pour l’Afrique (JAUP) étaient sur le terrain.

Boutique après boutique, comptoir après comptoir, bureau après bureau, MBOKE Godlive NTUA et sa suite ont entretenu les occupants et leurs usagers sur la résurgence de la Covid-19 et les mesures barrières obligatoires édictés par le gouvernement du Cameroun pour la combattre.

Un accent particulier a été mis sur le lavage systématique des mains à l’eau coulante- d’où l’obligation pour chacun de disposer d’un seau avec robinet et du savon, la distanciation sociale- elle voudrait que dorénavant la distance entre une personne et une autre soit d’au moins un mètre ; et le port obligatoire du masque faciale.

S’agissant des regroupements, les populations ont déjà été largement édifiées sur l’interdiction de réunir plus de 50 personnes sur un même site.

« à cet effet, il [le préfet, ndlr] il convie toutes les Autorités Administratives, tous les Magistrats Municipaux, toutes les Forces de Maintien de l’Ordre, tous les hommes politiques, tous les Chefs Traditionnels et toutes les élites intérieures et extérieures de son ressort de commandement à une mobilisation générale qui sera centrée sur la sensibilisation contre la maladie à coronavirus et sur l’observation des mesures barrières », dit un communiqué de presse signé du préfet du département de la Menoua.

Tôt ce matin, Dschang a été réveillé par la triste nouvelle du décès d’un collaborateur du médecin-Chef du district de santé de Dschang. L’infirmier présent à la réunion de lundi dernier qui a établi la situation globale de la pandémie dans le département de la Menoua, serait décédé à l’aube à Bafoussam. Sa famille ainsi que toutes les personnes qui étaient en contact avec lui ont été testé ce même jour.

Augustin Roger MOMOKANA