Cameroun- Nécrologie : le professeur Gervais Mendo Ze est finalement mort.

Publié le 10 Avr 2021 par SINOTABLES

Spread the love

Ancien directeur général de la Cameroon Radio and Television (Crtv), et ancien ministre délégué auprès du ministre de la Communication, le professeur Gervais MENDO ZE est décédé vendredi 9 avril 2021 à Yaoundé des suites de longue maladie. Il était âgé de 77 ans.

En 2013, près d’une vingtaine d’Universitaires du Cameroun et d’Europe qualifie sont unanimes que le professeur « Gervais Mendo Ze est effectivement le père de l’ethnostylistique, cadre théorique proche de la sociocritique, de la socioculture et se démarque, peu ou proue de la sémantaxe. » Indique «Mélanges offerts au professeur Gervais Mendo Ze ».

Le professeur Gervais MENDO ZE, né le 25 décembre 1944 à Nkongmekak, arrondissement de Meyomessala, département du Dja-et-Lobo, dans la région du Sud, était agrégé de linguistique et de la stylistique française. A ce titre il a enseigné régulièrement en faculté des lettres et sciences humaines de l’Université de Yaoundé I depuis 1974 jusqu’à 1988 date de sa nomination aux fonctions de directeur général de la Crtv. Fonctions qu’il quitte pour rejoindre le gouvernement en qualité de ministre délégué auprès du ministre de la communication de 2004 à 2007.

Gervais MENDO ZE placé sous mandat de détention à la prison centrale de Kondendgui le 12 novembre 2014 sera condamné à une peine privative de 20 ans prononcée par le Tribunal criminel spécial (Tcs) dans le cadre de sa gestion de la Crtv. Il a été reconnu coupable d’un détournement de 18 milliards francs CFA.

On savait le professeur très malade des derniers mois. Au vu de ses photos et des vidéos postées sur les réseaux sociaux de nombreuses voix s’étaient élevées pour solliciter la grâce présidentielle à son compte. En vain.

Le professeur Gervais MENDO ZE n’était pas seulement un universitaire. Il été un écrivain brillant dont « La Forêt illuminée », une pièce de théâtre, a été inscrite dans le programme scolaire du secondaire, plus précisément pour les classes de seconde. Par ailleurs, il a réalisé deux films mémorables, à savoir « L’Etoile de Noudi » et « Le Retraité ». En musique, le professeur a fondé un chœur baptisé « La Voix du Cénacle ».

Augustin Roger MOMOKANA