Fait divers : « Papa ! C’est toi ? »

Publié le 13 Avr 2021 par SINOTABLES

Spread the love

Dschang. Un homme a été neutralisé dans la nuit de vendredi à samedi dernier par son quartier non loin de Mingmeto alors qu’il venait de s’introduire magistralement dans une propriété privée, s’attaquant au poulailler.

L’homme, appelons-le Papa NG. F. des initiales de son nom est un sexagénaire. Mince et élancé, il avait perdu son emploi d’ouvrier à la fermeture du Fonader (Fond national de développement rural). Depuis il vadrouille d’un petit métier à l’autre : aide maçon, aide charpentier, plongeur, éboueur, danseur, etc.

Quand Bob est sorti de la maison familiale pour rejoindre ses amis sur les pas de ce voleur des poulets, il était loin d’imaginer que ce bandit-là était son géniteur.

Cela est pourtant arrivé ! Un voleur est chassé et arrêté par les habitants d’un nouveau quartier dans la ville de Dschang. À la nuit tombée Papa NG. F n’est plus l’homme « simple, calme, joviale et serviable » que tout le quartier admire.

Malgré l’obscurité de la nuit la population est sortie massivement. Ce qui lui a permis de mettre la main sur son voleur. Il a été arrêté avec la pièce à conviction : le poulet. S’ils avaient imaginé que ce serait l’homme le plus aimé du quartier, seraient-ils sortis en si grand nombre ?

La foule a rattrapé le voleur. Comme dans pareil cas, elle s’est faite juge. Elle s’est jetée sur l’infortuné et l’a copieusement tabassé. « Elle voulait en finir avec lui ». Jusqu’à ce que dans cette meute quelqu’un rapproche sa lampe torche plus près de son visage de l’infortuné.

« Papa ! C’est toi ? »

Ce cri a surpris la foule qui, lâchement et sans autre forme de procès, a fondu dans la nature. Abandonnant Bob avec son géniteur agonisant. Il a dû faire des miracles pour transporter son papa jusqu’à la maison. Après l’avoir soulagé du poulet de ferme qu’il s’était attaché sur l’épaule.

Papa NG. F. est bien connu au niveau du Carrefour du LB. Personne n’aurait imaginé que dans la nuit ce serviteur jovial devient un monstre qui hante les maisons et emporte ce qu’il peut : les poulets, les casseroles, les linges, etc.
Bob croyait tabasser quelqu’un d’autre, il s’est détruit soi-même. La vindicte populaire c’est aussi cela.

Augustin Roger MOMOKANA