Dschang- Gendarmerie : la brigade des recherches met la main sur un important stock de chanvre indien.

Publié le 07 Mai 2021 par SINOTABLES

Spread the love

« La brigade des recherches est désormais opérationnelle. Il suffit de composer le 113. Nous réagissons quelle que soit l’heure. Merci aux populations, particulièrement à la communauté des mototaximans, parce que c’est grâce à leurs renseignements que nous avons pu réaliser le travail dont nous tous apprécions les résultats » : l’Adjudant-Chef MBINDI Victor Bertrand est le commandant de la brigade des recherches de Dschang.

Cet article est rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 07 mai 2021.

Décidément ! Un vent nouveau de sécurité est en voie de siffler sur la Menoua. Après le coup d’éclat des bérets rouges qui s’est soldé par la mise aux arrêts d’un gang de voleurs de moto, l’adjudant-Chef MBINDI Victor Bertrand et ses éléments viennent de mettre la main sur un dealer de chanvre indien.

La prise n’est pas à négliger. Près de quatre sacs d’herbes et un stock conditionné destiné à la vente. L’infortuné producteur NGOUMTSOP Jean Paul, dit Rastaman, qui se trouve dans les cellules de la brigade des recherches de Dschang est effectivement un rastaman de par son physique.

Cette prise est les résultats d’une étroite collaboration entre les populations et les forces de sécurité. Selon le Lieutenant MENGATA Jean Daniel, commandant de Compagnie par intérim, elle s’inscrit dans le prolongement de l’exploitation des informations tirées du gang de voleurs de motos.

« Après exploitations du réseau de vol de motos nous avons eu un renseignement une fois de plus et nous avons rendu compte à la hiérarchie qui nous a impulsés d’aller de l’avant. Après exploitation du renseignement j’ai envoyé sur le terrain le commandant de la brigade des recherches qui est parti jusqu’à Balessing où il a pu interpeller Monsieur Ngoumtsop Jean Claude qui aurait à peu près 51 ans. Et qui fait dans la culture du cannabis », a expliqué le Lieutenant MENGATA Jean Daniel à Sinotables. Il est le Commandant de Compagnie par intérim de Dschang.

Une fois leur cible interpellé au marché de Balessing, les bérets rouges ont prolongé leur travail jusqu’à son domicile. C’est ainsi qu’un stock de cannabis a été découvert caché dans le lit.

« On l’a pris au niveau du marché où il avait déjà quelques marchandises conditionnées. La perquisition au niveau de sa maison nous a fait découvrir l’important stock que vous voyez. Comment il le gardait ? Il a juste mis ce contreplaqué sur son lit, y a étalé son cannabis et a recouvert cela avec un drap », poursuit le Commandant de Compagnie par intérim.

Présentant le butin à la presse ce jeudi après-midi 6 mai 2021, l’adjudant-Chef commandant de brigade des recherches de Dschang a loué la coopération des populations et promis de donner le meilleur de lui pour ramener la paix et la sécurité dans Dschang et ses environs.

« Je suis content de l’esprit de coopération des populations de la Menoua. Ces populations veulent vraiment en découdre avec la criminalité grandissante. Pour cela la Brigade a décidé de prendre ses responsabilités qui sont la sécurité des biens et des personnes », a-t-il expliqué à Sinotables.

Si cet élan est maintenu, nul doute que ces populations pourront dormir tranquilles. Parce que les malfaiteurs devront abandonner leur sale besogne ou quitter le département. Révolue l’époque où ces gens sévissaient sans être inquiétés. La gendarmerie a fait sa part, à la justice de faire le sien.

Augustin Roger MOMOKANA