Communauté Foto Yaoundé : Voici la pomme de discorde et les indices du statut quo.

Publié le 18 Mai 2021 par SINOTABLES

Spread the love

Le grand et beau bâtiment en photo, chantier dont les travaux sont suspendus du fait de la crise, constitue en vérité la pomme de discorde. Il s’agit de sa gestion. Puisqu’il sera très sollicité par les organisateurs d’événements une fois les travaux achevés. Il s’agit d’un investissement qui matérialise la grandeur de la Communauté Foto de Yaoundé et ses Environs.

« Reçu à 10heures, nous avions été priés par le commandant de compagnie Adjoint de rentrer, sans être auditionnés comme convenu. L’enquêteur nous a dit que nous pourrions être appelés à nous présenter au SED à tout moment.» Telle est l’extrait d’une information de TIBA François Denis, chef de communauté Foto à Yaoundé et ses environs après avoir déféré (avec les quatre autres personnes mises en cause) à une convocation de la gendarmerie.

Cet article est rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 18 mai 2021.

Peut-on parler d’un retour à la sérénité après la réunion tenue le 12 mai 2021 entre sa majesté MOMO SOFFACK 1er et quelques membres de sa communauté de Yaoundé ? Doit-on au contraire parler du statut quo ? Les deux parties s’observent depuis le 12 mai.

« Ceux qui entourent le Roi doivent savoir que sa fonction est sacrée et lui donner les conseils justes. Je suis persuadé que personne mieux que le Roi ne sait à quel point la population est importante pour un règne », publie un fils Foto dans un forum dédié à sa communauté.

Les résolutions de cette réunion sont connues, tout comme la réaction du chef de file des « dissidents ». Le long férié a fait que l’audition des cinq accusés a été renvoyée à cette semaine.

Déclaration de Sa Majesté MOMO SOFFACK 1er* :
Résolutions :
– Les élections du 14 avril 2021 sont nulles et de non avenue. Ceci dit leurs acteurs doivent capituler et initier des actions de repentance pour le mal qu’ils ont causé au groupement Foto et à ma personne. S’ils n’acceptent pas l’annulation de l’élection, c’est les pouvoir publics qui trancheront ;
– J’ai pris acte de votre pensée. Lorsqu’on fait un sondage on ne consulte pas tout le monde. Je vais vous proposer un système hybride pour l’avenir. En ce qui concerne la représentation, je vous autoriserais de me proposer cinq noms. Parmi les cinq je choisirais celui que je souhaite qu’il représente la communauté Foto. Peu m’importe la méthode vous choisirez pour retenir les cinq noms. Mais ce qui sera important serait que mon choix soit accepté. Je ne peux pas vous laisser faire tous seuls.
– Nous prendrons le temps pour examiner et toiletter les textes de COFOYE. Cela pourra prendre un an. Ce ne sera pas pour Yaoundé uniquement, mais pour l’ensemble de Foto. Je vais établir un texte particulier pour fixer les conditions d’éligibilité ;
– La communauté ne va pas s’éteindre. L’équipe suspendue a deux années pour gérer la transition.
– Comme vous m’avez harcelé avec le problème du Foyer socio culturel, j’ai décidé qu’un audit sera fait pour la gestion dudit foyer ;

– Aux termes de la période transitoire de 2 ans, une nouvelle équipe et de la représentation et du COFOYE sera installée. S’ils ne se reprochent rien, qu’ils viennent expliquer comment ils ont géré l’argent collecté. Sa Majesté MOMO SOFFACK 1er renvoie les dissidents auprès des patriarches qui pourraient lui porter leur mea culpa.

En réaction aux résolutions de la réunion prise par sa majesté, le chef de file des « cinq » a adressé un message à la « communauté Foto de Yaoundé et ses environs » :

Bonjour et bon dimanche à toute la Communauté Foto de Yaoundé et ses Environs.
Suite à la réunion du mercredi 12mai 2021 tenue au Foyer socioculturel Foto de Yaoundé et ses environs par notre chef supérieur, des résolutions ont été prises interpellant certains membres de la Communauté Foto de Yaoundé et ses environs.
Nous en avons PRIS ACTE et vous promettons en toute sérénité d’y revenir à la fin de TOUTES LES PROCEDURES JUDICIAIRES PENDANTES.
Par ailleurs, un communiqué viendra vous édifier sur la reprise de nos activités dans la Communauté Foto de Yaoundé et ses Environs.
Le Chef de Communauté
TIBA François Denis

Selon l’esprit du message du chef de communauté, c’est le statut quo dès lors que l’affaire est pendante devant les autorités. Pour dire que ce groupe attend sereinement que l’affaire poursuive son cours. Idem pour sa majesté qui dit ne pas devoir retirer la convocation car ce faisant les autres peuvent ne pas revenir à de meilleurs sentiments.

« Revenant sur le problème du foyer et du COFOYE, il est important de rappeler à la mémoire des uns et des autres que c’est la présidence de TIBA Denis que nous avons enfin réussi à construire notre foyer grâce à nos contributions, que nous étions prêts à continuer les contributions pour les finitions jusqu’au moment où des gens ont engagé ce conflit (…) », a indiqué notre source dans un forum des fils Foto auquel nous avons eu accès.

Photo: DR

Augustin Roger MOMOKANA

*Traduction du Yemba vers le français par Sinotables