Haïti : le commanditaire de l’assassinat du président Jovenel Moïse est-il vraiment celui dont parle la police ?

Publié le 12 Juil 2021 par SINOTABLES

Spread the love

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 12 juillet 2021.

Jovenel Moïse avait été élu président en 2016 et avait pris ses fonctions le 7 février 2017. Il était actif dans plusieurs secteurs économiques, dont l’exploitation de bananeraies. Il a été assassiné dans sa résidence secondaire à 1 heure du matin mercredi dernier. La Première dame de Haïti, Martine Moïse, a été blessée dans cette attaque et a été évacuée à Miami pour y subir des soins médicaux. Quatre des mercenaires ont été tués par la police tandis que deux autres ont été capturés. Ces assassins s’expriment en anglais et en espagnol.

Plusieurs sources circulent sur le net au sujet des assassins de président haïtien Jovenel Moïse, criblé de balles dans la nuit de mardi à mercredi dernier.

Une personne aux ambitions politiques certaines est pointée du doigt. Christian Emmanuel Sanon, 63 ans, est revenu au pays en juin dernier flanqué de plusieurs ressortissants colombiens chargés de sa sécurité personnelle. Par la suite il a fait entrer 22 autres individus dans le pays.

Après l’assassinat du président Jovenel Moïse, des arrestations ont été opérées. Et l’exploitation des 18 colombiens a révélé que Christian Emmanuel Sanon avait recruté les 26 membres du commando via les services d’une compagnie vénézuélienne de sécurité nommée CTU, basée en Floride.

La mission consistait en l’arrestation du président, mais elle a tourné à son assassinat. Pour le moment la police fédérale américaine est à Port-au-Prince et a rencontré les prétendants à la succession de Jovenel Moïse.

Selon l’opinion publique haïtienne, présenter Christian Emmanuel Sanon comme étant le commanditaire de cet assassinat ne serait qu’un écran de fumée. Les haïtiens connaissent très bien les ambitions politiques des Etats-Unis qui ont une rancune à vie contre Cuba. Renverser le président Jovenel Moïse afin de placer au pouvoir quelqu’un qui pourra leur permettre d’utiliser Haïti pour infiltrer le pays de Fidel Castro.

Augustin Roger MOMOKANA Photo: haiti.loopnews.com