Société : Certaines parmi vous vont réagir que « ça fait quoi ? »

Publié le 15 Sep 2021 par SINOTABLES

Spread the love

C’est l’une des images les plus sordides que j’ai vues sur les réseaux sociaux. Elle traduit la démence et la volonté délibérée de la jeunesse de se perdre.

Qui a même importé la chicha chez nous ? Des enfants dans un bar. Observez bien cette capture. La fille se saoule la gueule, avec plaisir ? Tandis que le garçon tire la chicha et, à chaque fois, rejette la fumée sous les cuisses de la jeune fille.

Pourtant, des « études recensées démontrent que fumer la chicha accroit fortement les risques de cancers du poumon, des lèvres, de la vessie et des voies aéro-digestives supérieures », explique l’Institut National du Cancer.

Lorsque vous allez en dans un bar et que vous voyez les gens fumer la chicha, vous vous dites qu’ils fument comme grand-père. Erreur car le plaisir qu’ils recherchent est plus que fumer.

La chicha est une pipe à eau qui provoque de l’extase. Le mélange du tabac à d’autres substances dont l’eau est susceptible de provoquer des sensations exceptionnelles chez le fumeur.

Il semble que ceci a un effet catalyseur. A chaque fois que la fumée envahi les profondeurs de ses cuisses, cette filles prend son verre de whisky et avale une bonne gorgée. Ceci se fait sous l’air d’une musique gâteuse.

Ce phénomène de mode est dangereux pour la santé. La chicha est plus cancérigène que la cigarette.
Selon des instituts de recherches, « (…) comme toutes les fumées de substances organiques qui brulent, celles de la chicha libèrent, lors de la combustion, près de 4 000 substances chimiques, dont nombre d’entre eux sont toxiques, irritants et/ou cancérogènes. La fumée de chicha contient des métaux qui proviennent du tabac, mais aussi du charbon, du revêtement du fourneau et de la colonne, du tuyau ou encore de la feuille d’aluminium », explique l’OMS (Organisation mondiale de la santé).

Découvrez vous-même ce que les enfants font.

Augustin Roger MOMOKANA