Nécrologie : Le sultan Ibrahim Mbombo Njoya, sultan roi des Bamoun, s’est retourné.

Publié le 29 Sep 2021 par SINOTABLES

Spread the love

« Le sultan IBRAHIM MBOMBO NJOYA, roi des bamoun, a rendu l’âme lundi 27 septembre 2021 à l’hôpital américain de Paris en France. Âgé de 84 ans, le Roi a été terrassé par une forme sévère de Covid-19. »

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 29 septembre 2021.

C’est la consternation et la méditation dans le royaume Bamoun. Le sultan Ibrahim Mbombo Njoya s’est retourné. Le sultan roi des Bamouns était interné à l’hôpital américain de Paris depuis près d’une semaine.

Le Sultan El Hadj Ibrahim Mbombo Njoya, roi des Bamouns, est décédé dans la nuit du 26 au 27 septembre 2021 à l’hôpital américain de Paris des suites de coronavirus. Il était âgé de 84 ans (né le 27 octobre 1937 à Foumban).

Né le 27 octobre 1937 à Foumban de Seidou Njimouluh Njoya et de Ndoufou Lantana. Le 19e successeur de la dynastie des Nchare Yen avait succédé à son père le 10 août 1992. S.M Ibrahim Mbombo Njoya a mis moins de temps sur la terre que ses parents. Sa mère Ndougou Lantana a vécu pendant 93 ans, tandis que son père Seidou Njimouluh Njoya a passé 89 avec les hommes.

Après l’obtention du Baccalauréat au Lycée Leclerc à Yaoundé, le jeune Ibrahim Mbombo Njoya s’envole pour Dakar au Sénégal où il poursuivra ses études supérieures à l’Institut d’Études Administratives Africain de Dakar.

De 1958 à 1992 il est au service de l’Etat camerounais. Il a ainsi occupé de hautes fonctions dont celles de Chef de Cabinet du Secrétaire d’État à la Présidence de la République chargé de l’Information, Directeur de Cabinet du Ministre des Forces armées, Commissaire Général à la Jeunesse, aux Sports et à l’Éducation populaire (25 mai 1965 au 31 juillet 1970), Ministre Adjoint de l’Éducation, de la Jeunesse et de la Culture, Ambassadeur du Cameroun en Guinée Équatoriale (1970-1974), Ambassadeur du Cameroun en Égypte (1974-1980) , Vice-ministre des Affaires Étrangères, Ministre de la Jeunesse et des Sports, Ministre de l’Information et de la Culture, Ministre de l’Administration Territoriale (16 mai 1988 au 7 septembre 1990), Ministre de la Jeunesse et des Sports (7 septembre 1990 au 9 avril 1992), Ministre Délégué à la Présidence chargé des Relations avec les Assemblées (9 avril 1992 au 10 août 1992 ». il démissionne du gouvernement après son intronisation le 10 août 1992.

Au plan politique, son Altesse Ibrahim Mbombo NJOYA est membre du Bureau politique et du Comité Central de l’UNC dès mai 1984, puis membre du Comité Central et du Bureau politique du RDPC, dès sa création en 1985.

Le sultan-roi des Bamouns est par ailleurs chef de la délégation permanente du Comité Central du RDPC pour la région de l’ouest. Depuis 2013, il siège au Sénat.

Augustin Roger MOMOKANA / Photo : Ngouon