Diocèse de Bafoussam: Qui est Mgr Paul Lontsie-Keuné ?

Publié le 28 Nov 2021 par SINOTABLES

Spread the love

Un frère du village remplace un autre frère du même village à la tête du diocèse de Bafoussam. Le groupement Balatchi, dans le département des Bamboutos, région de l’Ouest, doit s’estimer élu de Dieu après cette désignation de Mgr Paul LONTSIE-KEUNE pour remplacer Mgr Dieudonné WATIO à la tête du diocèse de Bafoussam.

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 28 Novembre 2021.

« Cité du Vatican (Agence Fides) – Le Saint-Père François a nommé Évêque du diocèse de Bafoussam (Cameroun), Son Excellence Mgr Paul Lontsié-Keuné, jusqu’à présent Évêque de Yokadouma », rapporte l’Agence Fides le 27/11/2021).

Mgr Paul LONTSIE-KEUNE est le nouvel évêque du diocèse de Bafoussam. Le prélat nommé samedi 27 novembre 2021 par le Pepe François remplace Mgr Dieudonné WADIO dont la renonciation a été acceptée depuis le 19 mars dernier.

Le nouveau pasteur-en-chef du Diocèse de Bafoussam, comme son prédécesseur, est originaire des Bamboutos. Plus précisément de Balatchi, dans l’arrondissement de Batcham.

Mgr Paul LONTSIE KEUNE n’est pas à son premier poste. Il vient tout droit du Diocèse de Yokadouma où il assumait la même charge depuis 2017.

Né le 25 août 1963 à Balatchi, Mgr Paul LONTSIE-KEUNE a été nommé évêque de Yokadouma le 25 avril 2017. Il a reçu son ordination épiscopale le 5 juillet de la même année. C’était par le nonce apostolique au Cameroun, Mgr Piero Pioppo.

Avant cette consécration comme évêque, Mgr Paul LONTSIE-KEUNE qui a fait ses études à l’Institut Catholique de Paris, a été successivement a enseigné au Grand Séminaire Saint Augustin de Maroua-Mokolo dont il deviendra le recteur en 2008.

Pour rappel, Monseigneur Paul LONTSIE-KEUNE fût ordonné prêtre en 1991, après ses études supérieures en philosophie et théologie respectivement au séminaire majeur de Douala et au Grand séminaire de Nkolbisson à Yaoundé. Par la suite il voyagea à Paris pour des études de liturgie et en théologie sacramentaire sanctionnées par l’obtention d’une licence.

Augustin Roger MOMOKANA

Photo: DR