Proxénétisme : « C’est dschang qui a fait le son »

Publié le 01 Déc 2021 par SINOTABLES

Spread the love

C’est la vie facile qui va tuer nos enfants. Ils refusent de compter les pas ; et préfèrent le bling bling. Peu importe ses conséquences.

« C’est dschang qui fait le son ». Une vidéo de promotion du proxénétisme ambiant dans la ville de Dschang fait sensation sur les réseaux sociaux.

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 1er décembre 2021.

Postée ce mardi, la vidéo met en scène deux demoiselles en caleçons dentelées qui invitent le public à venir massivement les découvrir dans une boite de nuit de la cité universitaire.

Ces femmes pas normales exagèrent un peu : elles vont jusqu’à se frotter l’une l’entrejambes sur la bosse de sa copine. Ce qui irrite davantage les internautes, même si certains souhaitent plutôt recevoir cette vidéo faute de pouvoir venir au rendez-vous du vendredi.

Les internautes sont sans merci pour ces sirènes de la nuit. Les qualifiant de « sales machins ».

D’autres ont tout simplement, en réaction, publié des vidéos mettant en scène des personnes entrain de prier. Comme quoi cette vie de débauche, cultivée et entretenue au su des autorités n’honore pas la créature divine.

« Population de Dschang nous confirmons notre présence le vendredi au xxxx à la soirée du Piment. Venez nombreux car ça sera… (Elles se frottes l’entrejambes et la boss)».

Augustin Roger MOMOKANA