Commune de Dschang: l’AMGED a adopté un budget de 298 millions FCFA pour l’exercice 2022.

Publié le 23 Déc 2021 par SINOTABLES

Spread the love

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 23 décembre 2021.

Le budget de l’Agence municipale de gestion des déchets (AMGED) pour l’exercice 2022 se chiffre en recettes et en dépenses à la somme de 298 millions 952 mille 408 FCFA. Comparé au budget de l’exercice 2021, le budget 2022 connait une hausse de 12 millions 718 mille 020 FCFA.

« Les raisons de la baisse sont essentiellement consécutives à l’impact de la COVOD-19 et ses variants sur les activités et surtout à la rationalisation de la dépense au regard de la conjoncture économique », explique le rapport de présentation du projet de budget.

Ce budget alloue 184 millions 952 mille 408 francs aux dépenses de fonctionnement. Les rubriques carburant et lubrifiants (20 millions), salaire de base et traitement brut (31 millions), entretien de la décharge municipale (10 millions), frais de missions nationales et internationales (6 millions, frais de réception et de représentation (5 millions), frais d’annonces légales (5,2 millions), frais de personnel temporaires et stagiaires (28 millions) constituent les poches essentielles des dépenses.

Les dépenses d’équipement et d’investissement font la part belle à l’aménagement, construction, équipement des plateformes (10millions), matériel de transport ou acquisition de tricycles (16 millions), matériel d’enlèvement des ordures ménagères (4,5 millions).

C’est pratiquement un conseil d’administration de recadrage qui a d’ailleurs pris le nom de comité d’orientation, qui a siégé ce jeudi 23 décembre 2021 sous la présidence de Jacquis KEMLEU TCHABGOU son président.

Recadrages justifiés par les démissions successifs de Barthélémy NDONGSON LEKANE, directeur (30 septembre 2021), et Madame DJOUSSE née YEMATA Edvige, secrétaire administratif et financier (25 novembre 2021).

Non seulement le conseil a confirmé le directeur par intérim, mais il a également donné son onction au Madame MOMO née ANAFACK KENTIA Paule Gaëlle qui devient par cet acte le secrétaire financier et comptable de l’agence.

Le regard du maire Jacquis KEMLEU TCHABGOU sur la gestion de l’AMGED par le directeur démissionnaire est mitigée. Un audit commandé et réalisé par un cabinet international a relevé « la sincérité et la régularité fortement entachées », même si le maire reconnait « les résultats éloquents que nous apprécions à leur juste valeur ».

L’on s’est rendu à l’évidence que le problème se trouvait au niveau du non-respect manifeste par le directeur démissionnaire d’une instruction du ministre des finances demandant aux maires de mettre un terme à la duplicité des caisses au sein de leur collectivité territoriale décentralisée.

Pour la bonne gouverne du directeur, FOMAT MBOKOUOKO Pascal Aimé, le maire a précisé que l’AMGED exécute une délégation et aux côté du service d’hygiène. A ce titre les subventions reçues, de qui que ce soit, doivent être considérées et gérées comme des deniers publics. Elle n’a pas qualité à recruter pour des stages professionnels.

Augustin Roger MOMOKANA