La Commune de Penka-Michel a voté un budget de 854 millions FCFA pour 2021.

Publié le 31 Déc 2021 par SINOTABLES

Spread the love

Le budget de la Commune de Penka-Michel pour l’exercice 2022 est équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 854 millions 826 mille 517 FCFA, contre 769 millions 154 mille FCFA en 2021.

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 31 décembre 2021.

Ce budget voté mercredi 29 décembre 2021, par acclamations, par les conseillers de Penka-Michel au terme de deux jours des travaux consacrés à l’examen, amendement et vote, connait une hausse de 19 millions 172 mille 517 FCFA.

Le Maire, Sa Majesté TSIAZE FOZANG Jean Pierre, justifie cette hausse par « l’augmentation de l’enveloppe consacrée aux projets du budget d’investissement public (BIP) » et à une stratégie très élaborée de recouvrement des recettes propres.

Ce budget va permettre de poursuivre les grands chantiers entamés en 2021. Parmi ceux-ci l’ouverture et l’entretien des routes, le reboisement du centre-ville de Penka-Michel.

Selon le maire TSIAZE FOZANG Jean Pierre, la dotation générale de la décentralisation a permis à sa commune de se doter d’un camion benne d’une valeur de 55 millions FCFA.

Il a saisi l’opportunité pour inviter les élites du groupement Bamendou à suivre l’exemple de leurs homologues de Bansoa, Baloum et Balessing qui prennent l’initiative de réhabiliter leurs routes ou d’apporter leurs soutiens à la mairie pour réaliser des travaux de réhabilitation de leurs infrastructures routières.

« Le potentiel routier de Bamendou est autant dense qu’à Bansoa, mais à Bansoa les élites se sont déjà impliquées au point où la charge a diminué. »

Le Conseil Municipal a autorisé au Maire TSIAZE FOZANG Jean Pierre d’obtenir une autorisation du Premier ministre à l’effet de permettre à sa Commune de se doter en 2023 d’une niveleuse. Il s’agit d’une stratégie d’accroissement des recettes propres.

Abordant la question de l’eau potable, le maire de la commune de Penka-Michel pointe un doigt accusateur sur le ministère de l’eau et de l’énergie. Il ne prend pas en compte les lenteurs dues à l’exécutant.

Toutefois, il annonce de bonnes nouvelles pour 2022. Ainsi, des efforts sont déployés par le Vice-Premier Ministre, secrétaire général du Comité central du Rdpc, Jean NKUETE et le député Guillaume BAKAM se donnent la main pour tirer l’eau de la Metche afin de densifier le réseau urbain de Penka-Michel.

Pour sa part, et satisfait de la qualité des travaux, le Premier Adjoint préfectoral de Dschang, EVAGA Adelphe, a rappelé au maire que les dépenses doivent être engagées après s’être rassuré de la disponibilité des fonds. « Ceci afin d’éviter d’avoir des sommes importantes à payer en fin d’exercice », a-t-il dit, poursuivant que « la programmation doit se faire en termes de priorités ».

Il a par ailleurs prescrit au maire d’organiser la formation au budget programme de son personnel et des conseillers municipaux. Il s’agira de les doter d’outils techniques et administratifs pour comprendre cette option politique qui sera mise en place dès le 1er janvier 2022.

Pour mémoire, le maire Sa Majesté TSIAZE FOZANG Jean Pierre a reçu une distinction de Ouest Échos. Il s’agit d’un diplôme d’excellence dans la » catégorie visibilité municipale » décerné dans le cadre des Monts d’Or qui distingue les personnalités élues par le journal. Le maire de Penka-Michel est par ailleurs le président des Communes et Villes Unies du Cameroun (CVUC) Ouest.

Augustin Roger MOMOKANA