Can Total Energies 2021: « Vision 4 » abandonne un correspondant victime d’un accident de travail.

Publié le 31 Jan 2022 par SINOTABLES

Spread the love

« Vision 4 » n’est pas ce que les gens nous chantent tous les jours. Son correspondant dans le département de la Menoua, accidenté et opéré au genou, va être expulsé de l’hôpital pour non-paiement des factures.

« Bonjour cher confrère DP (…) En attendant la réaction officielle du média auquel j’appartiens, car mes collègues ont fait un geste qui m’a aidé, mais les dépenses sont de plus en plus élevés et ma jambe doit être sauvée.»

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 31 janvier 2022.

La Coupe d’Afrique des Nations (CAN) ne fait pas que des heureux. Zéphirin KITIO, le correspondant de vision 4 dans le département de la Menoua, pourrait nous raconter ses déboires depuis la survenue de son accident le 13 janvier alors qu’il était en reportage dans le Fan Zone de Bandjoun, dans le département du Koung-Khi.

Zéphirin KITIO est pratiquement devenu un indigent qui peut vous réveiller à trois heures du matin pour vous demander de quoi assurer sa pitance de la journée en perspective.

« N’est-ce pas on nous avait dit que « Vision 4 » paie ses employés ? Et qu’en est-il de Zéphirin KITIO ? Depuis qu’il est hospitalisé son boss n’a toujours rien dit. Ça me fait un genre de constater que même ceux parmi nous qu’on croit qu’ils sont mieux lotis sont dans une précarité intenables», s’est indigné un confères qui a eu accès à un appel à la générosité de notre confrère.

Le confrère qui parle était, il y a quelques jours, au chevet de Zéphirin KITIO. Non seulement il lui a apporté son petit soutien, mais il a enregistré quelques soucis de notre confrère. Comment nourrir sa petite famille dans cette condition ? Où trouver de l’argent pour payer ses soins ? comment faire pour porter sa douleur à son employeurs ?

A Dschang, Zéphirin KITIO vivote donc au gré de ses confrères qui, au quotidien, passent lui manifester leur solidarité quotidienne. Les échos de ce choc sont si pathétiques que le Sous-préfet de Dschang, MBELLA EDJENGUELE Max, n’a pas voulu rester insensible. L’autorité administrative a, lui aussi, mis la main à la poche en vue de soutenir ce journaliste handicapé à la suite d’un accident de travail.

Cette situation avait très mal commencé. L’accident s’est produit à Bandjoun. Transportés par des éléments du Bataillon d’ Intervention Rapide àç l’hôpital de district de Bandjoun, le reporter y a été abandonné à lui-même. Le lendemain il a demandé et obtenu le transfert à l’hôpital de district de Dschang où après d’autres examens il a été demandé une somme d’argent qu’il ne peut pas trouver.

« J’étais présent dans la salle lorsqu’une jeune fille, sans doute un stagiaire, est venu lui rendre compte du résultat de l’échographie du genou. Elle lui a dit : ‘’je tiens ici les résultats de votre examen. Vous allez subir une chirurgie plastique parce que les ligaments sont coupés. Si on ne les ramène pas avant le plâtrage, vous ne pourriez plus mouvoir votre genou.’’ Elle avait à peine fini d’exposé et Zéphirin s’est mis à pleurer à chaudes larmes. Une maman dans la salle a dû abandonner son malade pour venir le réconforter jusqu’à ce qu’il se calme », témoigne le reporter de Sinotables.

Informés de l’accident de leur confrère et collaborateur, le personnel « Vision 4 » s’est mobilisé. Ils ont effectué une main-lever qui leur a permis de lui envoyer quelque chose. Il ne sait pas si son cas a été exposé au patron. Le directeur de la télévision, Philippe BONEY chargé de gérer le dossier de son collaborateur n’a toujours rien dit.

« En effet après mon accident, en pleine activité à la fan zone de la Commune de Bandjoun le 13 janvier 2022, je suis déjà à plus de 600 000 F de dépenses. Malheureusement je suis juste au début de cette peine qui va durer environ 6 mois », a écrit notre confrère hospitalisé.

Quelques jours après, le correspondant de « Vision 4 » n’a pas pu réunir de l’argent exigé pour procéder à l’opération du genou. Grâce à un confrère qui a des relations dans un autre hôpital, il a quitté l’hôpital de district de santé de Dschang pour cet autre qui aussitôt l’a pris en charge. Ainsi le genou a été opéré, le plâtrage effectué.

Lire aussi CAN Total Energies 2021 : Zéphirin Kitio va être opéré au genou.

Augustin Roger MOMOKANA