Mali : l’ambassadeur de France, S.E. Joël Meyer, sommé de quitter le pays.

Publié le 31 Jan 2022 par SINOTABLES

Spread the love

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 31 janvier 2022.

Le gouvernement militaire en poste à Bamako au Mali a convoqué lundi 31 janvier l’ambassadeur de France.Son expulsion lui a été signifiée. Il a 72 heures pour quitter le pays.

Suite aux propos « hostiles et outrageux » tenus par le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, le Mali a convoqué l’ambassadeur de France à Bamako pour lui signifier son renvoi.

Le Diplomate français a d’abord été convoqué par Abdoulaye Diop, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale qui, ensuite lui a remis une note lui intimant de quitter le Mali dans un délai de 72 heures.

Joël MEYER a été convoqué par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, indique un communiqué du gouvernement malien en date du 31 janvier qui explique : « il lui a notifié la décision du Gouvernement qui l’invite à quitter le territoire national dans un délai de 72 heures ».

Cette mesure fait suite aux propos « hostiles et outrageux » du ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères. En effet, Jean-Yves Le Drian, avait dans une sortie jeudi dernier qualifié les autorités maliennes d’« illégitimes », qui prennent des « mesures irresponsables ».

La décision du Mali de renvoyer l’ambassadeur de France sous 72 heures est une preuve de l’accentuation des tensions depuis l’intervention de la CEDEAO dont les mesures suspensives contre la junte au pouvoir ont été taxées de pro-françaises.

Augustin Roger MOMOKANA / Maliweb