Festival Komane : voici le verdict du jury de la 8ème édition.

Publié le 07 Fév 2022 par SINOTABLES

Spread the love

La cérémonie des Komanes, samedi soir en la salle Manu Dibango de l’Alliance Franco-Camerounaise de Dschang, a honoré les meilleurs acteurs et réalisateurs de films éducatifs pour le compte de la 8e édition du Festival International du Film éducatif de Dschang.

Cet article a été rédigé par Augustin Roger MOMOKANA pour le compte du journal en ligne Sinotables. Date de la mise en ligne 07 Février 2022.

« Les pouvoirs publics, et notamment le ministère des arts et de la culture, sauront toujours se tenir aux côtés des initiateurs de ce rendez-vous. Vous saurez de ce fait fédérer toutes les énergies, élargir davantage l’assiette des réalisateurs pour tenir compte de tous les apports », déclaré le délégué régional de l’Ouest dans son discours de clôture.

Dans la foulée, à deux reprises, le jury a accordé ses choix au film « Tekou » réalisé par TEKOUMO. Ainsi, le Komane de la Meilleure interprétation féminine, le Komane de la Meilleure Image.

Mais c’est le film « Prisonnier de mon passé » de Ervé KEMOGNE MABOU qui rafle le Komane du meilleur film, celui de la Meilleure interprétation masculine, et le Komane du Meilleur Scénario.

Par ailleurs, trois films étrangers ont été primés : « A ce soir » de Patrice GUILLAIN (France) a remporté le Komane du Meilleur Son, « Mama Muilu la résistante » de Johny BALONGI (RDC) a remporté le Komane Spécial du jury, tandis que le Komane du Meilleur film documentaire a été attribué à « Silence brisé » du réalisateur togolais Amanou YELEBO.

« Ce festival c’est juste un bébé qui balbutie, qui arrive à se tenir debout. Franchement, en me projetant je vois un festival qui a de beaux jours devant. Ceux qui étaient à notre masterclass m’ont bien écouté. Nous nous sommes dit pas mal de choses. Que vous soyez jeune, expérimenté ou pas, dès que votre projet est séduisant et intéressant je suis prêt à me mouiller pour vous accompagner ».

Le Komane surprise 2022 a été décerné à Rigobert TAMWA Eshu, acteur et parrain de cette 8e édition du Festival International du Film Educatif de Dschang. Robert TAMWA Eshu a révélé qu’il a lui-même été distingué par le passé par un Komane pour son rôle dans un film.

Le Komane du Meilleur Film Étranger n’a pas été attribué.

Palmarès Komane 2022

Komane de la Meilleure Interprétation Féminine : BAYGA, dans « Prisonnier de mon passé », de Ervé KEMOGNE MABOU
Komane de la Meilleure Interprétation Masculine : MINDOUELA Leslie, dans « Tekou », de Achille TEKOUMO
Komane du Meilleur Film Documentaire : « Silence brisé », de Amanou YELEBO
Komane de la Meilleure image : « Tekou », de Achille TEKOUMO
Komane du Meilleur Son : « A ce Soir » de Patrice GUILLAIN
Komane du Meilleur Film Étranger : Néant
Komane du Meilleur Scénario : « Prisonnier de mon passé », de Ervé KEMOGNE MABOU
Komane Surprise : Rogobert TAMWA Eshu
Komane Spécial du jury : « Mama Muilu la résistante » de Johny BALONGI
Komane du Meilleur Film : « Prisonnier de mon passé » de Ervé KEMOGNE MABOU.

Le Délégué régional du Ministère des arts et de la culture a salué la résilience du promoteur du Festival et exhorté l’équipe à développer des approches afin que le Festival Komane se positionne durablement comme un incontournable. Il a reconnu que les activités réalisées au cours de cette édition, malgré la pandémie de la Covid-19, ont tenu en haleine aussi bien la jeunesse, les autres membres de la société que les acteurs même du cinéma. Dans une approche aussi de promotion des métiers du cinéma.

Rendez –vous a été donné du 2 au 4 février 2023.

Augustin Roger MOMOKANA