Société : visite de réconfort du ministre de la fonction publique à la famille de Hamidou.

Publié le 29 Mar 2022 par SINOTABLES

Spread the love

Le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, Joseph LE, a effectué le 27 mars un court séjour à Garoua en vue d’apporter le réconfort de l’Etat à la famille du défunt HAMIDOU, enseignant décédé de maladie.

« Une pauvre veuve on ne sait même pas si elle sait ce que s’est dossier administratif. Pourquoi pas lui remettre tout ce qui lui revient de droit et épargner la pauvre des allées retours des différentes portes de corruption sans compter les voyages. »

Au cours de cette rencontre, le ministre Joseph LE a remis à veuve HAMIDOU le dossier administratif de l’enseignant d’éducation physique et sportive décédé dans le dénuement total à cause d’une administration qui l’a employé pendant 10 ans sans lui payer le moindre salaire.

L’annonce faite sur les réseaux sociaux par le ministre Joseph LE a choqué les internautes. Ils sont scandalisés que tout un ministre de la République effectue le déplacement de Garoua seulement pour remettre le dossier administratif à la veuve HAMIDOU. Il aurait dû lui remettre plutôt un chèque représentant ce que l’Etat doit à ce serviteur rappelé dans des conditions regrettables.

D’ailleurs, « Dossier administratif remis. Une autre partie du chemin de croix. Faut encore suivre une batterie de procédures pour obtenir paiement… Pourquoi n’avoir pas remis directement le chèque de ce que l’Etat lui doit ? Tristesse et méchanceté », est le cri d’indignation poussé par l’un de ces nombreux internautes à la lecture de la publication du ministre Joseph LE.

La compassion de l’Etat devrait être poussée plus loin. A travers le recrutement de veuve HAMIDOU comme contractuelle d’administration. Puisque serait enseignante dans une école maternelle. Cette hypothèse d’un autre internaute est d’autant plausible qu’il existe de nombreux HAMIDOU inconnus à travers le Cameroun.

Augustin Roger MOMOKANA

Ce contenu a été publié dans Actualité, Société, avec pour mot(s)-clé(s) Hamidou, Joseph LE, Veuve, Fonction publique, Dossier administratif, Compassion, OTS, Enseignants. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.