Netosphère – RD Congo : un sénateur rejette l’offre gratuite d’un véhicule par le gouvernement.

Publié le 04 Avr 2022 par SINOTABLES

Spread the love

Le sénateur Matata Ponyo a refusé le véhicule de marque Hyundai Palisade que lui a offert le gouvernement. Il est le seul sur les 609 bénéficiaires à avoir décliné cette offre avec comme raison la mal gouvernance.

« Je vous informe de ma décision de refuser une telle offre qui symbolise la mauvaise gouvernance dans la gestion des affaires de l’Etat », a écrit le sénateur du Président du sénat.

Selon le sénateur le don du gouvernement, à 609 sénateurs et députés, d’une valeur de plusieurs dizaines de millions de dollars US, survient alors que « la plupart des députés et gouvernements provinciaux accusent plusieurs mois de retard dans le paiement de leurs émoluments et rétrocessions. »

Bien plus, le sénateur ne se limite au verbe, il démontre par une opération arithmétique comment cette opération est une preuve de la mal gouvernance. Ainsi, cette Hyundai Palisade sur le marché coûte 65000 USD. Ce qui signifie que les 609 véhicules ont coûté à l’Etat congolais près de 40 millions dollars US.

Hyundai Palisade

40 millions dollars américains pouvait servir à améliorer la qualité de l’éducation de la jeunesse congolaise (construction de 4 universités dans les provinces, ou encore la construction de plus de 400 écoles primaires), l’amélioration de la santé des populations (construction de quatre grands hôpitaux régionaux), l’enrichissement de la flotte aérienne (acquisition de deux airbus de 310 places en seconde main) ou encore l’amélioration du transport urbain (acquisition de quatre cents grands bus Transco).

Cette affaire qui défraie la chronique kinoise s’apparente à une autre vécue sous le mandat du maire MOMO Bernard à la tête de la Commune de Dschang (2007-2013) ici au Cameroun. En effet, face à une tension irréductible entre le maire et les membres du conseil municipal, des négociations avaient prescrit au maire de verser à chacun des 41 conseillers municipaux la somme de 500 000 FCFA pour la réalisation d’un micro projet dans sa zone. Un seul conseiller, le plus jeune et représentant des étudiants de l’Université de Dschang au sein dudit conseil avait décliné l’offre. WAMBA Mathurin avait justifié sa décision par le fait que la loi n’autorisait pas le maire faire à distribuer de l’argent aux conseillers municipaux.

Augustin Roger MOMOKANA

Ce contenu a été publié dans Actualité, Afrique, avec pour mot(s)-clé(s) RD Congo, Sénateur Matata Ponyo, Hyundai Palisade, Gouvernance, Conseil municipal, Véhicule. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.