Menoua : le poste de police de la gare routière de Dschang rénové et opérationnel.

Publié le 06 Avr 2022 par SINOTABLES

Spread the love

Les fauteurs de trouble et les trafiquants de toutes sortes doivent se raviser car le poste de police de la gare routière de Dschang, située à Lefock, est à nouveau ouvert.

Intervenant à l’occasion de son ouverture le 2e Adjoint de la Commune de Dschang, dans son allocution de bienvenue, a situé l’enjeu : « Depuis 2017 le poste de police qui existait à la gare routière de Dschang n’était plus fonctionnel parce que l’état était fortement dégradé. Notre frère DJIEGOUE a pris la résolution de le rénover. C’est pour cela que dès aujourd’hui nous allons bénéficier au niveau de la gare routière de l’encadrement des forces de sécurité, en l’occurrence la police. Vous savez comment est la gare routière. Pas seulement celle de Dschang. Les gares routières sont des lieux à problèmes. Où il faut absolument des éléments des forces du maintien de l’ordre pour y mettre de l’ordre. », a-t-déclaré MOMO KENFACK.

Le poste de police de la gare routière de Dschang, au sud de la ville, est donc opérationnel depuis mardi 5 avril 2022 à l’issue d’une brève cérémonie de remise des clés par Docteur DJIEGOUE TCHUISSI à Monsieur le Préfet du département de la Menoua. En présence du représentant du Président des Tribunaux de Dschang, du procureur de la République près lesdits tribunaux, du représentant du Délégué régional de la Sureté nationale pour l’Ouest, entre autres.

Fermé depuis 2017 à cause de son état de délabrement avancé, cet ouvrage vient d’être réhabilité par le Centre de Santé de la Gare ouvert depuis quelques mois seulement dans l’enceinte de la gare routière.

Docteur DJIEGOUE TCHUISSI

Justifiant son geste de cœur, Docteur Docteur DJIEGOUE TCHUISSI médecin interniste, a dit qu’il était malsain de soigner le corps dans un environnement insalubre : « Lorsque je regardais comment est notre environnement, l’essentiel pour moi était de venir en aide aux populations sur le plan surtout sanitaire et ceci dans notre environnement qui est la gare routière. Ayant constaté qu’il y avait un bâtiment qui était vétuste je ne pouvais ne pas m’arrêter de penser qu’il faille aussi que les biens et les personnes soient protégés. Je vous remercie de m’avoir donné l’opportunité de faire cela. »

A l’attention des chefs d’agence de voyage, les voyageurs et les vendeurs ambulants venus nombreux vivre ce type de cérémonie dont ils n’ont pas coutume en ce lieux, le préfet MBOKE Godlive NTUA mis le commissaire central de Dschang au défi : celui d’assurer en permanence la sécurité des usagers de la gare routière.

Monsieur le Préfet MBOKE Godlive NTUA pendant son allocution

« Il nous met dans une posture d’obligation de résultat en réhabilitant le poste de police qui était tombé en ruines. Il nous oblige à faire ce qui est nécessaire pour sécuriser la gare routière. Aussi je vous demande de prendre toutes les dispositions pour qu’il y ait des éléments pour assurer le fonctionnement permanent de ce poste de police. Vous devez travailler pour préserver les intérêts des uns et des autres », lui a-t-il demandé, avant de poursuivre qu’il s’agit de faire ce « travail avec tout le professionnalisme qui est le leur et dans le respect des citoyens et le respect aussi de ce lieu. Que les éléments qui seront affectés ici soient présents à toute heure pour que une maman, une jeune fille, un monsieur qui arrive ici à une heure tardive et qui estime qu’il ne peut plus continuer à cette heure-là puisse trouver un endroit où il peut s’assoir et être sûr qu’il soit en sécurité ».

Par ailleurs, Monsieur le préfet du département de la Menoua demandé aux partenaires de la gare routière d’accompagner le service de l’Etat qui est là uniquement pour faire son travail qui consiste à assurer la sécurité de tous et de chacun. Aussi doivent-ils être les premiers vecteurs de la paix, ouvrir les yeux afin que leur gare routière ne serve pas de lieu de repli, de lieu de refuge ou de site de transbordement aux personnes de mauvaise réputation.

Le CC de Dschang reçoit les clé du poste de police réhabilité

Au donateur, le chef de la police dans le département de la Menoua, le commissaire divisionnaire Abdoulaye OUMAR a exprimé la gratitude de la Police nationale face à ce geste d’un citoyen qui vient renforcer le lien police-citoyen dans la lutte pour la préservation de l’ordre public.

« Nous sommes très contents, nous sommes très fiers de cette œuvre que Docteur DJIEGOUE a bien voulu faire à l’endroit de la police. Au nom de la Police, au nom du commissariat central que je représente nous lui disons merci », a-t-il exprimé.

Enseigne lumineuse avec numéro d’appel gratuit

Pour mémoire, le poste de police de la gare routière de Dschang est une chambre doté d’un poste d’accueil, d’un bureau du chef du poste, d’un lit pour l’élément de garde. Un numéro téléphonique se trouve sur l’enseigne lumineuse pour pouvoir joindre à tout moment.

Augustin Roger MOMOKANA

Ce contenu a été publié dans Actualité, Dschang, avec pour mot(s)-clé(s) Dschang, Police, Gare routière, Ordre public, Sécurité publique, Poste de police, Département de la Menoua. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.