Livre : « J’ai Failli être prêtre » et « Les 15 Francs de Ma’a Mission » présentés au public de Dschang.

Publié le 16 Mai 2022 par SINOTABLES

Spread the love

Deux auteurs, deux livres essentiels qui racontent la vie de deux individus devenus entrepreneurs. « J’ai Failli être prêtre » de Eric Fany YEUNCE et « Les 15 Francs de Ma’a Mission » de G.C FOLEU appartiennent au registre de la littérature économique en ce sens qu’ils exposent deux entrepreneurs qui livrent les ficelles pour réussir.

Au détour d’une rencontre, deux jeunes gens, entrepreneurs dans l’âme ont tissé une relation d’amitié. Eric Fany YEUNCE est déjà auteur, G.C FOLEU non. Les deux décident d’écrire chacun un livre sur l’entreprenariat. Cela se comprend. Les deux ont entrepreneurs ont pour similitude d’avoir fait des études supérieures en gestion.

Eric Fany YEUNCE qui est offre ses prestations en marketing depuis plusieurs années a choisi de rédiger une autobiographie. C’est alors l’occasion pour lui de refaire le chemin au cours duquel il laisse tomber le masque. En vérité, dès le secondaire, il a était préparé pour devenir prêtre et s’était même déjà trouvé un parrain. Mais l’université où il s’est « inscrit en attendant » va ouvrir et corrompu son esprit. S’efface alors le rêve de devenir prêtre et surgit puis s’impose celui de devenir entrepreneur. Pour quoi et comment ? C’est ce que nous raconte l’auteur de « 6 Clés pour réussir votre projet d’entreprise ». Il ne tient pas uniquement des discours de motivateur d’une jeunesse déboussolée, il partage des expériences personnelles vécues à travers ses propres entreprises : PEF Communication, FAC Consulting et YEUN’Styl. Il est le promoteur du Forum du Jeune Entrepreneur Engagé qui est organisé à Douala où sont basées ses affaires.

Eric Fany Yeunce dédicace son livre

Contrairement à Eric Fany, G.C FOLEU a créé et dirige IMAGA Consulting Sarl, un cabinet de consulting en Stratégie et gestion des projets a choisi de raconter la Ma’a Mission qui s’est lancé dans l’entreprenariat avec 15 francs. Cette femme et son mari avait fui le maquis à Bafang pour s’installer à Dschang. Y étant son mari se fait embaucher comme « trieur de café » à la coopérative alors qu’elle choisit de travailler pour une maman dont le commerce consiste en la fabrication et la commercialisation des bâtons de manioc. Elle était chargée de transformer les féculents en bâtons de manioc. Puis un jour elle décide de quitter l’emploi pour lequel elle ne percevait que la ration alimentaire. Ses économies étaient 15 francs et avec elle décide de se mettre à son propre compte. Rapidement elle s’impose comme vendeuse incontournable de bâtons de manioc. Un commerce qui lui permet de prendre en charge toute sa famille, d’envoyer tous ses enfants à l’école. C’est ce bel hommage que G.C FOLEU a décidé de rendre à sa grand-mère.

G.C Foleu dédicace son livre

G.C FOLEU et Eric Fany YEUNCE sont convaincus que, dans le contexte camerounais actuel, les gens doivent apprendre à se mettre ensemble pour créer des affaires. Non seulement cela rend le rêve possible, mais évite la mort des initiatives avec des effets catastrophiques sur l’investisseur. Les pertes sont moins lourdes pour l’individu isolé. C’est d’ailleurs cette vision que promeut le Forum du Jeune Entrepreneur Engagé.

Les deux ouvrages qui ont été présentés au public de Dschang réuni en l’Alliance Franco-Camerounaise de Dschang ont valeur de livre de chevet pour ceux qui souhaitent prendre la vie du bon bout, notamment en s’inspirant des exemples contextuels pour construire leur propre aventure. Attention !! Les auteurs rappellent cependant que tout le monde n’a pas l’âme d’un entrepreneur. Raison pour laquelle chacun de nous devrait avoir une parfaite connaissance de soi.

« Les 15 Francs de Ma’a Mission » de G.C FOLEU et « J’ai Failli être prêtre » de Eric Fany YEUNCE sont deux ouvrages qui interpellent l’attention de la jeunesse sur l’épineuse question de l’entrepreneuriat jeune au Cameroun, l’a souligné avec insistance Marie Dominique NGNINTELAP dans sa note de lecture, en s’appuyant sur la valeur « pragmatique de ces ouvrages » disponibles à Dschang et dans d’autres villes du Cameroun.

Augustin Roger MOMOKANA

Ce contenu a été publié dans Actualité, Culture, avec pour mot(s)-clé(s) : Dschang, Livre, Entrepreneuriat, Dédicace, G.C Foleu, Eric Fany Yeunce, Auteurs. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien