Alliance Franco-Camerounaise de Dschang : Sanu Eric Neba préside le comité transitoire de gestion.

Publié le 01 Juil 2022 par SINOTABLES

Spread the love

« Cette période de transition va nous permettre de recentrer le débat, de prendre des mesures nécessaires afin que chaque membre prenne conscience de la responsabilité qui est la sienne. On doit s’éloigner des querelles d’égo pour se focaliser sur la mission que les pères-fondateurs ont assignée à cette association. Et il est important de souligner que l’Alliance est une association particulière déjà de par son appellation. Donc il est important qu’elle intègre certains volets pour permettre à ce que cette relation entre la France et le Cameroun soit pérenne » : SANU Eric NEBA, président du comité transitoire de gestion.

La commission Ad Hoc d’enquêtes administratives est venue avec sa liste qu’elle a lue avant de procéder à son installation. Le comité transitoire de gestion de l’Alliance Franco-Camerounaise de Dschang est dont à pied d’œuvre depuis vendredi le 27 mai 2022.

« Je ne suis pas contre la mise sur pied d’un comité transitoire. C’est d’ailleurs l’unique hypothèse qui nous restait après la réunion du 11 mars. Maintenant, qu’est-ce qui nous rassure que les personnes sélectionnées ne sont pas là seulement pour prêter le flanc aux hommes politiques qui cherchent à s’accaparer l’Alliance ? En ce qui me concerne, l’Alliance ne sera plus jamais une association libre et indépendante. Je ne sais pas pourquoi les administrateurs y ont conviés les administrateurs et les politiques. »

Malgré toutes les réserves émises par certains membres sous anonymat, il apparait que la Commission Ad hoc a fait appel à des personnalités dont l’intégrité ne souffre d’aucune contestation ; même si l’on peut se demander ce que viennent chercher des personnes étrangères à l’AFCD.

Le Comité transitoire de gestion dont le mandat est de cinq mois, c’est-à-dire jusqu’à l’organisation de l’assemblée générale élective prévue probablement en octobre prochain, a reçu un cahier de charges précis. Il s’agit de la refonte des statuts de l’AFCD, de la préparation de l’assemblée générale élective qui aura lieu en octobre. En outre, il devra remettre son rapport à la commission ad hoc d’enquêtes administratives 30 jours avant la date de l’assemblée générale élective.

La mise sur pied de ce comité transitoire de gestion marque ainsi un pas décisif dans le règlement de la crise qui secoue l’Alliance depuis la deuxième douzaine de l’année 2021 et donc l’impact direct a été la fermeture depuis le mois de janvier par la justice, et à la demande de l’Ambassade de France, du compte bancaire de l’AFCD ; suivie de la mise en démission du Conseil d’administration à qui des fautes graves de gestion sont reprochées.

Comité transitoire de gestion

Président : SANU Eric NEBA
Vice-président : Jasmin SONGOUANG
Secrétaire général : FONKOU Marcel
Secrétaire général adjoint : Madame MEGANCHE Clarisse épouse NDAM
Agent financier : KAMGA Chéril
Agent financier adjoint : METANGMO Cédric

Conseillers techniques :
1- 1er Adjoint préfectoral Menoua
2- Adjoint au Sous-préfet de Dschang
3- Délégué départemental des Arts et de la Culture
4- Délégué départemental du Travail et de la Sécurité social
5- Professeur Alexandre DJIMELI TAFOPI

« Je fais confiance à l’équipe mise en place. Même s’il se trouve qu’en son sein le maire de Dschang et le recteur de l’université de Dschang sont représentés. C’est vous qui nous disiez dans l’un de vos précédents articles que ces personnalités ont ouvertement exprimé leur intérêt pour cette association dont ils ne sont ni membres ni sponsors. Que leurs institutions deviennent donc des soutiens pour l’Alliance. On ne peut leur demander plus. »

Augustin Roger MOMOKANA

Ce contenu a été publié dans Actualité, Culture, avec pour mot(s)-clé(s) : Afcd, Dschang, Comité, Gestion transitoire, Commission ad hoc, Assemblée générale, Ambassade de France. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien