Les hommes se rendent compte, de plus en plus, que le planning familial est une affaire d’homme et femme.

Publié le 13 Juil 2022 par SINOTABLES

Spread the love

La causerie éducative sur le planning familial ne fait pas courir les hommes. Ces derniers considèrent le sujet comme une préoccupation de femme. Pourtant, décider du nombre d’enfants et de la fréquence des grossesses doit être le fruit d’une concertation entre l’homme et la femme qui forment le couple.

La Fondation MOJE, en partenariat avec le GIZ, et dans le cadre du programme PRO-PASSaR a organisé le 15 juin au Carrefour Élise, derrière le Lycée Classique de Dschang, une causerie éducative sur « La planification familiale en contexte Covid-19 dans les zones frontalières au NOSO ».

Au sortir de cette échanges animé par des professionnels de santé notre reporters à demander à quelques participants de lui livrer leurs impressions.

ANYIM Victorine FOMBE, infirmier, Cadre de HEDECS (association d’encadrement des Déplacés internes dans la Menoua).
Le planning familial est une méthode qui permet à un couple de déterminer le nombre d’enfants qu’il souhaite avoir et d’en déterminer les espacements. Bien au-delà, le planning familial permet au couple de décider du nombre d’enfant à partir des moyens dont il dispose pour leur assurer une bonne éducation et un avenir meilleur. Le planning familial ne se dise pas unilatéralement. Il est le fruit d’une discussion entre la femme et l’homme. Une femme ne doit pas faire un planning à l’insu de son conjoint car cela va avoir un impact négatif sur la relation du couple.

DJOGUE F. Alex, Etudiant à l’Université de Dschang.
Ma présence à cet atelier de cause se justifie par le thème, à savoir la planification familiale. Et j’en sors avec plusieurs choses que j’apprises et que j’ignorais, notamment en ce qui concerne les méthodes de contraception. Il est important qu’avant tout méthode contraceptive, la femme se fasse d’abord consulter par un spécialiste car c’est à l’issue qu’il va lui prescrire la méthode contraceptive appropriée pour son organisme. Parmi les méthodes proposées, j’ai retenu l’utilisation du contraceptif qui n’expose à aucun danger. Surtout parce que nous sommes dans une société où on ne peut plus parler d’abstinence aux jeunes. Un autre point fort à retenir, c’est le planning familial ne concerne pas uniquement la femme. Parce que la famille c’est d’abord l’homme et la femme. Les deux doivent donc parler d’une même voix pour que leurs besoins correspondent à leur volonté commune.

ATONLEU Armel
Par rapport à toutes ces échanges que nous avons eus, je retiens que le planning familial c’est une méthode pour éviter les grossesses non-désirées, et réduire le taux de mortalité des femmes sur les tables d’accouchement. D’après ce que j’ai appris, le planning familial concerne la femme, l’homme, et même l’enfant car, en réalité, il s’agit d’une séance d’éducation qui permet à chacun de pouvoir prendre la bonne décision en ce qui concerne la sexualité, la vie en couple, etc. d’ailleurs, je suis venu juste par curiosité et je rentre avec des idées claires et précises de la chose.

Anastasia Anyaoum, déplacée interne (Lebialem)
We are come here to learn about family planning. People are took us and we are really achieve very well how to control hour menses, how to control when you want to get pregnancy. If you have a problem for your pregnancy or your menses, you have to ask or you go nearer the hospital. I am very very happy to really understand all these things and it would help me to teach my neibord, my children, my friends and other people I could meet. I thank for Fondation Moje.

MOMO Joëlle, fille-mère
J’ai pris part à cette causerie éducative en tant que fille-mère, mais qui plus tard pourra avoir besoin des conseils que l’on a donnés ici aujourd’hui. Ce que j’ai retenu au terme de cette rencontre c’est qu’avant de choisir une méthode contraceptive il faut d’abord aller chez un médecin. Parce que l’examen du col de l’utérus que vous allez subir va permettre au gynécologue de vous prescrire une méthode qui nous évitera les maladies liées à la contraception à l’instar du cancer et du kyste. C’est causerie doit être multipliée car à l’hôpital, après le vaccin on te demande seulement d’aller faire le planning familial. Ils n’ont pas le temps de te prendre en charge et de t’expliquer la chose comme on vient de faire ici.

Bon à savoir : le planning familial produit des effets positifs. Selon « Perspectives de la population mondiale 2022 », un rapport de l’ONU, « la fécondité a nettement diminué au cours des dernières décennies pour de nombreux pays. »

Ainsi, les prévisions de la croissance de la population mondiale sont d’environ 8,5 milliards en 2030, 9,7 milliards en 2050, et environ 10,4 milliards de en 2080. Les pays à forte natalité sont : Égypte, Éthiopie, Inde, Nigéria, Pakistan, Philippines, République démocratique du Congo et Tanzanie.

Augustin Roger MOMOKANA

Ce contenu a été publié dans Actualité, Société, avec pour mot(s)-clé(s) : Dschang, Planning familial, Causerie éducative, Fondation MOJE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien