Zoom sur le séjour européen du chef supérieur Baleveng, Sa Majesté Guemegni Gaston.

Publié le 19 Juil 2022 par SINOTABLES

Spread the love

Arrivé en France en juin dernier dans le cadre de la grande exposition organisée au Musée du Quai Branly, à Paris du 5 avril au 17 juillet, sous le thème « Sur la Route des Chefferies du Cameroun. Du visible à l’invisible », sa Majesté GUEMEGNI Gaston a mis à profit ce séjour pour rencontrer quelques-uns de ses partenaires en France, Italie et en Turquie.

A Angoulême, en France, sa Majesté a présidé une séance de travail avec les partenaires de l’orphelinat de Zemto. Il s’est agi pour le chef supérieur Baleveng d’exprimer la reconnaissance et la gratitude des pensionnaires de cette œuvre sociale ainsi que celle de l’ensemble des populations pour les appuis multiformes qu’ils mettent chaque année à la disposition de l’orphelinat et de l’école maternelle rattachée.

Après la France, Sa Majesté GUEMEGNI Gaston a mis le cap sur l’Italie, Répondant ainsi à une invitation de l’Ong Il Terzo Mondo. Ainsi du 13 au 15 juillet, le Chef supérieur Baleveng a été reçu par les autorités de la région de l’Emilia-Romagna, le maire de Bagnara Di Romagna et le maire de Ravena. Il a enfin présidé une rencontre avec les responsables de la société civile. Ces différentes cadres de travail ont permis à Sa Majesté GUEMEGNI Gaston d’exprimer sa gratitude à ces donateurs de Il Terzo Mondo qui intervient à Baleveng depuis près d’une dizaine d’années, notamment à l’École Bilingue Marie Curie où en plus d’un bâtiment, offert ils ont construit un point d’eau en vue de renforcer les mesures d’hygiène et de faciliter les enseignements dans un cadre salubre. Tout s’est passé sous la coordination de Charles TCHAMENI TCHIENGA, le président de Il Terzo Mondo.

« Je suis très ému par l’accueil qu’ils m’ont réservée ainsi que la joie qui les a animé de pouvoir enfin recevoir le chef de la communauté Baleveng à qui ils apportent leurs soutien par l’intermédiaire de Il Terzo Mondo. Dorénavant ils ont compris que leurs dons arrivent à destination et ils se mobiliseront davantage pour Baleveng. » A rapporté Sa Majesté GUEMEGNI Gaston à Sinotables.

En se séparant de ses hôtes italiens, Sa Majesté le chef supérieur Baleveng a pris le vol pour Istambul, en Turquie où aux côtés de ses pairs de Bamena et Bawock, il a pris part à une soirée d’affaires où plus de 500 hommes d’affaires turques leur ont présenté les opportunités d’affaires qu’offre la Turquie à l’Afrique. La Turquie est déjà présente dans une douzaine de pays africains, mais elle souhaite développer ses réseaux d’affaires dans plusieurs autres pays du continent dont le Cameroun où ils sont présents depuis 2013.

« La Turquie est un pays très développé. Je ne le savais pas avant ce voyage. Ils nous ont présenté leurs offres qui concernent aussi bien les matériaux de construction, l’agropastorale, les télécommunications, le transport, l’industrie agroalimentaire que le textile. Et j’ai constaté qu’il s’agit d’un pays que nos hommes d’affaires doivent explorer puisqu’il est dans une logique de gagnant-gagnant. »

Rappelons que face à ses problèmes, dont la racine est religieuse, avec l’Europe, la Turquie cherche de nouveaux partenaires économiques et d’investissement. Ainsi elle a négocié des accords de libre-échange sur les nouveaux marchés dont l’Afrique et a mis en place le Forum d’Économie et d’Affaires Turquie-Afrique dont la 3e édition s’est tenue en décembre 2021.

Augustin Roger MOMOKANA

Ce contenu a été publié dans Actualité, International, avec pour mot(s)-clé(s) : Turquie, France, Italie, Sa Majesté Guemegni Gaston, Baleveng, Route des Chefferies, Musée, Quai Branly. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien