Le Secrétaire général met en avant le rôle des femmes autochtones qui préservent des connaissances traditionnelles utiles à tous

Publié le 05 Août 2022 par Augustin Roger MOMOKANA

Spread the love

Ci-après le message du Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, à l’occasion de la Journée internationale des peuples autochtones, célébrée le 9 août:

Cette année, à l’occasion de la Journée internationale des peuples autochtones, nous donnons un coup de projecteur sur le rôle des femmes autochtones dans la préservation et la transmission des connaissances traditionnelles.

Les femmes autochtones sont des gardiennes des savoirs touchant à la médecine et aux systèmes alimentaires traditionnels.

Elles sont des championnes des langues et des cultures autochtones.

Elles défendent l’environnement et les droits humains des peuples autochtones.

Pour construire un avenir équitable et durable où personne n’est laissé de côté, nous devons faire entendre la voix des femmes autochtones.

Les connaissances traditionnelles autochtones peuvent offrir des solutions à bon nombre de nos problèmes communs.

Lors de ma récente visite au Suriname, j’ai pu voir de mes propres yeux comment les peuples autochtones protègent leur forêt tropicale et sa riche biodiversité.

En cette Journée internationale, j’engage les États Membres à mettre en œuvre la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et à promouvoir les connaissances traditionnelles autochtones au service de toutes et tous.

Le Secrétaire général met en avant le rôle des femmes autochtones qui préservent des connaissances traditionnelles utiles à tous