Togo – lutte contre la vie chère: Faure Gnassingbé accorde une subventionne de 7,5 milliards aux engrais.

Publié le 26 Sep 2022 par SINOTABLES

Spread the love

L’inflation qui secoue les économies africaines peut devenir source de tensions et d’instabilité sociale. Raison pour laquelle le Togo a pris plusieurs mesures en vue de réduire son impact sur le quotidien des populations.

Au nombre de ces mesures, l’augmentation de la subvention pour les engrais. Elle passe à 7,5 milliards de francs CFA. Cette subvention est une réponse concrète aux producteurs agricoles très inquiets de l’impact de l’augmentation des coûts sur leur activité.

Sur un autre plan, la dotation additionnelle de la subvention aux produits pétroliers passe de 30 milliards de francs CFA à 37,8 milliards de francs CFA. Les transporteurs, les voyageurs, les ménages sont ainsi soulagés. Le gaz domestique n’a pas été ignoré. L’on passe de 7,7 milliards de francs CFA à 9,3 milliards de francs CFA de dotation.

Le secteur de l’éducation n’est pas ignoré. Puisqu’une gratification spéciale de 3 milliards est accordée aux parents d’élèves pour l’achat des fournitures scolaires, tandis que 2,5 milliards sont consacrés à l’acquisition de manuels d’écriture et de lecture pour les élèves de l’enseignement primaire.

Au plan fiscal, des mesures sont prises « en faveur du secteur privé dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.»

Quant aux mesures fiscales prises en faveur du secteur privé dans le cadre de l’État d’urgence sanitaire, elles sont reconduites.

Au-delà des subventions le chef de l’État togolais envisage une augmentation « de 10% de la valeur indiciaire des salaires et pensions de retraite pour les fonctionnaires civils et militaires et les retraités du secteur public. »

Faure GNASSINGBE va plus loin. Une indemnité mensuelle de 10.000 francs CFA est octroyée à titre exceptionnelle à chaque fonctionnaire de l’État. Elle n’est pas inclue dans le bulletin de paie.

Ces différentes mesures au profit des couches vulnérables et défavorisées de la population sont une aubaine et devraient garantir la paix sociale et la stabilité des institutions de l’État.

En rappel, les mesures suscitées sont les résolutions issues d’un séminaire gouvernemental tenu récemment dans la ville touristique du pays, Kpalimé.

Avec Sigma Corporation

Ce contenu a été publié dans Actualité, Afrique, avec pour mot(s)-clé(s) : Togo, Inflation, Subventions, Faure Gnassingbé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien