Burkina Faso: les populations ont incendié (?) l’ambassade de France en soutien aux putschistes.

Publié le 01 Oct 2022 par SINOTABLES

Spread the love

Le dénouement du coup d’État en cours au Burkina Faso est encore attendu. Pourtant des soutiens populaires aux militaires putschistes aurait mis le feu à l’ambassade de France.

Selon notre confrère Burkina 24, dans une publication du 1er octobre l’ambassade de France à Ouagadougou a été ravagée par les flammes orchestrées par des populations.

Le mouvement « Debout pour l’intérêt des peuples africains » a laissé entendre : « Nous sommes actuellement sortis sur le terrain parce que ceux qui ont fait le coup salutaire, salvateur hier nous informent que l’armée française veut se mettre du côté de DAMIBA pour déstabiliser le Capitaine TRAORE Ibrahim et ses camarades ».

Ainsi une bonne franche de la population soutient le Capitaine TRAORE Ibrahim qui a pris la tête du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) qui a renversé le président DAMIBA qui, depuis sa cachette continue de proclamer qu’il demeure le président du Faso, appelant par la même occasion les militaires de retourner dans les casernes pour éviter un enlisement de la crise.

DAMIBA quant à lui serait toujours en « lieu sûr », dans la base militaire française, comme lui-même l’a confié par téléphone à quelques proches. Une situation que les populations qualifient de « violation de la souveraineté d’un État indépendant ».

L’hélicoptère israélien affrété vendredi à 12 heures dans le but de l’exfiltrer vers Lomé au Togo serait toujours en attente. Des négociations étant espérées pour ramener les putschistes dans leur caserne.

Pour rappel, le Lieutenant-colonel DAMIBA a été échappé aux putschistes parce qu’il s’est trouvé qu’au moment où ces derniers entamaient leur opération, un groupe de militaire français effectuait la ronde dans les environs du palais présidentiel. Ce Coup d’État est le deuxième en 2022, après celui qui a porté DAMIBA au pouvoir il y a quelques mois.

Avec Burkina 24

Ce contenu a été publié dans Actualité, Afrique, avec pour mot(s)-clé(s) : Burkina 24, Putsch, Burkina Faso, Ambassade de France, Ouagadougou. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien