Coopération décentralisée : Ballet des partenaires étrangers au Syndicat des Communes de la Menoua.

Publié le 05 Oct 2022 par SINOTABLES

Spread the love

Le SYCOME (Syndicat des Communes du Département de la Menoua) a reçu mardi 4 octobre une délégation italienne de la Commune de Vasanello et une délégation des élus de Nantes Métropole accompagnés des agents et l’AFD.

Ces rencontres qui ont eu lieu respectivement dans les bureaux du Syndicat des Communes de la Menoua (SYCOME) pour la délégation italienne, et en la salle des Actes de la Commune e Nkong-Zem pour la délégation de Nantes Métropolitaine ont été l’occasion pour le SYCOME d’exposer sa vision de l’intercommunalité ainsi que ses projets en cours à ces partenaire venus s’imprégner des réalités et renforcer le niveau de leur coopération avec le département de la Menoua.

Pour le chef de la délégation de Vasanello, Claudio MARGOTTINI, « nous sommes venus vous rassurer que la coopération entre l’Italie et le Cameroun, à travers la Commune de Vasanello et le Syndicat des Communes de la Menoua va se poursuivre et se densifier. » Pour preuve le projet Vasanello qui sera mis en place bientôt.

Quant aux élus de Nantes, le souci réside la capacité du SYCOME à mutualiser les forces des six Communes du département sans que la Commune perde sa spécificité et son identité. La réflexion doit porter sur ce qui fait l’intérêt et le quotidien des populations de l’intercommunalité. S’agissant du soutien de Nantes Métropole à la Commune de Dschang, il va se poursuivre, mais Nantes Métropole se portera surtout plutôt comme une caution du SYCOME auprès des instances internationales de financements des projets. Nantes Métropole souhaite que le syndicat travaille pour le rayonnement de Dschang qui va tirer les Communes satellites.

Cette de Nantes Métropole comprenait GUISSE Alassane, adjoint au maire de Nantes, BERTHELOT Anthony, Chargé de coopération Nantes Métropole, LONGET Antoine, Nantes Métropole, DEPUYTD July, AFD Paris et référente de la coopération Nantes-Dschang, BAULT Valène, AFD Yaoundé, Anaëlle ROUCOU, ambassade de France, RETIERE Pascal, Compostri et co-initiateur du compostage à Dschang.

Délégation italienne

Les projets du SYCOME

Trois projets ont été maturés pour le territoire intercommunal. Il s’agit du projet ECoSaMe (Economie solidaire et salubrité de la Menoua) dont le budget est de 667 000 euros, soit plus de 436 000 000 FCFA. Ce projet comprend la création au sein du SYCOME d’une cellule d’exécution du projet composé d’un coordonnateur départemental et de six points focaux dans les mairies ; la construction d’un centre de démonstration et de stratégie d’appui dans la Commune de Fokoué ; la création d’un service intercommunal de vidange ; et enfin la construction d’une station de traitement des boues de vidange (STBV) à lit non planté et des tranchés de dépotage compostage des boues séchées avec les déchets solides.

Le Projet Vasanello ou encore Projet du partenariat communal pour la réponse à l’émergence Covid-19 dans le département de la Menoua. Il est axé sur l’accroissement de l’efficacité de l’intervention territoriale en réponse aux urgences sanitaires et épidémiologiques en ce qui concerne le Covid-19 et le Choléra. Il s’agit de sensibiliser les populations, de dessiner d’accompagner la mise en place de l’anagraphe sanitaire, et de mener une enquête épidémiologique et sérologique pour en vue de la prévention de la Covid-19 et du choléra, de la mise en place de la startup pour le processus d’innovation et le transfert de technologie pour la prévention en santé publique. Pendant leur séjour dans la Menoua, la délégation de Vasanello, le SYCOME, PIPAD et Eurobiopark vont adapter leur projet au choléra étant donné que la Covid-19 sur lequel il a été monté est en nette régression alors que le choléra gagne en côte.

Enfin, le Projet Déplacés Internes de la crise anglophone. Ce projet en collaboration avec Tockem est financé par la France. Il vise à apporter des solutions durables, notamment l’éducation et les soins de santé aux personnes recensées. Le projet va identifier toutes les organisations de la société civile intervenant, élaborer le répertoire des personnes déplacées, et mettre sur pied d’un observatoire de pérennisation des actions menées.

Par ailleurs, le SYCOME œuvre pour la réalisation d’autres projets pas des moindres : l’activation du Centre des Opération d’Urgences départementales, l’établissement d’un Plan d’Urgence Départemental, et la formation du personnel communal sur les interventions d’urgence.

Pour mémoire, le président du SYCOME, par ailleurs maire de la Commune de Fongo-Tongo, s’est fait accompagner par les maires de Dschang, Jacquis Gabriel KEMLEU, Nkong-Zem, NDONGMO David, Penka-Michel, Sa Majesté TIAZE FOZANG Jean Pierre, et Santchou, François NGOUBENE. La Commune de Fokoué était représentée par ZENANG Martine Mélodie, Chef service Affaires financières.

Augustin Roger MOMOKANA

Ce contenu a été publié dans Actualité, International, avec pour mot(s)-clé(s) : Coopération décentralisée, Menoua, SYCOME, Vasanello, Nantes Métropole, Projet, Projet ECoSaMe, Projet Vasanello, Boues de Vidange. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien