Exécution du Budget d’investissement public : Nkong-Zem demeure un exemple à suivre pour la région de l’Ouest.

Publié le 10 Oct 2022 par SINOTABLES

Spread the love

Qu’est-ce qui se passe dans le département du Haut-Nkam ? Ses communes ferment la queue du classement de l’exécution du budget d’investissement public (BIP) dans la région de l’Ouest. Avec des performances quasi nulles.

Le journal Développement Local a dressé l’état de l’exécution du budget d’investissement public (BIP) dans la région de l’Ouest. Le tableau se subdivise en trois catégories : le vert pour la satisfaction, le citron pour le passable, le jaune pour le médiocre et enfin le rouge pour l’alarme.

Selon notre source, ce classement pour le compte du mois de septembre 2022 révèle que le bas du classement est occupé par les communes du département du Haut-Nkam (Bakou, Bafang, Banka, Banwa) et la Commune de Njimom dans le département du Noun. Leur taux d’exécution oscille entre 15% et 0%.

La marge 47% et 20% compte 13 municipalités dont la Commune de Santchou (Menoua, 45,3%) et la Commune de Foumban (Noun, 20,4%).

Huit communes sont dans la moyenne. Elles ont enregistré au taux d’exécution qui se situe entre 58,3% et 50%. Au nombre de celles-ci figurent de Fokoué (Menoua, 51,6%) et la Commune de Mbouda (Bamboutos, 51,4%).

Reçoivent les félicitations de la Région les communes de Nkong-Zem (88,7%), Fongo-Tongo (83,5%), Penka-Michel (67,3 %) et Dschang (65,6%).

Le trio de tête dans ce classement de l’exécution du budget d’investissement public est composé des communes de Bafoussam 1er (96,1%), Kouoptamo (94,0%) et Bamendjou (94,3%). La Commune de Nkong-Zem (88,7%) échoue au pied du podium.

Augustin Roger MOMOKANA

Ce contenu a été publié dans Actualité, Société, avec pour mot(s)-clé(s) : BIP, Région de l’Ouest, Cameroun, Menoua, Investissement public. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien