Football : Emmanuel Doumbe Bosso met à nue l’amateurisme et la délinquance des dirigeants de Bamboutos FC de Mbouda.

Publié le 10 Oct 2022 par SINOTABLES

Spread the love

« J’ai pensé, au sortir de toutes ces difficultés qu’il serait opportun de donner la chance à quelqu’un d’autre pour continuer notre exaltante aventure ».

Emmanuel DOUMBE BOSSO, entraineur démissionnaire de Bamboutos FC de Mbouda, vient de mettre à nue l’amateurisme et la délinquance de certains dirigeants sportifs camerounais, en l’occurrence ceux de l’équipe mythique des Bamboutos.

Emmanuel DOUMBE BOSSO a remis sa démission aux dirigeants de Bamboutos FC. Une lettre manuscrite dans laquelle il énumère ses griefs contre ses employeurs, notamment Elie Saker TSOUONGANG (Président exécutif) et Justin TAGOUH (Président du Conseil d’Administration).

Ainsi sont reprochées aux responsables de l’équipe aux millions de supporters leurs interférences dans le boulot du technicien de football. Comment des personnes non expertes peuvent-elles imposer à l’entraineur des joueurs à aligner ?

Non seulement l’entraineur se sent humilié par la condescendance, les hypocrisies exacerbées, la mauvaise gestion des hommes, le manque de confiance à son employé, la diffamation, mais aussi il constate la mise sur pieds d’une cellule de recrutement de joueurs sans impliquer l’entraineur.

Emmanuel DOUMBE BOSSO estime « avoir tout donné malgré les couacs », raison pour laquelle il n’est pas « partant pour un quelconque renouvellement de mon contrat qui est arrivé à son terme ».

La démission annoncée et acté du coach Emmanuel DOUMBE BOSSO intervient une semaine après la Coupe du Cameroun, finale perdu 0-1 contre Coton Sport de Garoua, et à quelques jours de la super coupe qui opposera ce dimanche à Bafoussam le Bamboutos FC de Mbouda au Coton Sport de Garoua.

Cette situation décriée et dénoncée par celui que nous appelons désormais ex-entraineur de Bamboutos FC de Mbouda est récurrente dans les équipes de football au Cameroun où l’amateurisme dicte sa loi au professionnalisme cher au jeune président de la fédération camerounaise de Football (FECAFOOT), Samuel ETO’O.

Augustin Roger MOMOKANA

Ce contenu a été publié dans Actualité, Sports, avec pour mot(s)-clé(s) : Football, Bamboutos FC, Mbouda, Emmanuel Doumbe Bosso, Démission. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien