Menoua : le sénateur, professeur Anaclet Fomethe, a rencontré sa base samedi dernier.

Publié le 24 Oct 2022 par SINOTABLES

Spread the love

Pluie de dons et compte rendu parlementaire. Les militants du RDPC des six arrondissements du département de la Menoua auxquels se sont ajoutés les groupes de déplacés internes du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ont répondu massivement, vendredi 21 octobre, à l’appel du sénateur, professeur Anaclet FOMETHE.

« Monsieur le sénateur, dites au président de la république que nous volons la paix ».

Le sénateur, professeur Anaclet FOMETHE a réuni les militants du RDPC ainsi que les deux grands regroupements (Nord-Ouest et Sud-Ouest) de déplacés internes de la crise du NOSO à la place des fêtes de Dschang dans le cadre d’une cérémonie de dons et de compte rendu parlementaires. La porte-parole des déplacés internes à exprimer qu’ils ne veulent plus continuer à recevoir de la nourriture, car ils voudraient qu’on leur apprenne à produire eux-mêmes de quoi se nourrir.

La cérémonie s’est tenue sous le présidence du préfet du département de la Menoua, ITOE Peter MBONGO, et de plusieurs personnalités dont le vice-président de la CONAC, Professeur François ANOUKAHA, le président du Conseil régional de l’Ouest, Docteur Hilaire FOKA FOKA, le sous-préfet de Dschang, MBELLE EDJENGUELE Max, les autorités judiciaires, des maires de Fongo-Tongo et Penka-Michel, les chefs supérieurs, entre autres. Le maire de Dschang était représenté par son Premier Adjoint, le professeur Émile TEMGOUA qui, d’ailleurs, a loué l’élan de « générosité contagieuse du sénateur » dans son mot de bienvenue.

« Les militants à la base méritaient de voir un peu plus claire dans cette histoire »

Cette cérémonie s’est déclinée en deux grands actes : les dons à la place des fêtes, et le compte rendu parlementaire en la salle des Actes de la Commune de Dschang.

En ce qui concerne les dons, ils ont été bien ciblés car, au lieu de disperser ses efforts, le sénateur les a plutôt concentrés sur quelques bénéficiaires compte tenu, selon lui, des impacts qu’ils pourraient avoir sur ces bénéficiaires.

« Des appareils modernes, fiables, testés et certifiés par des agences internationales très critiques ».

Ainsi, pour la santé, deux couveuses néonatales interactives Mawouo ont été offertes aux districts de santés de Santchou et Penka-Michel. Elles vont permettre, à n’en point douter de lutter contre la mortalité néonatale dans ces districts de santé qui n’en était pas équipés et qui devaient absolument référer des cas nécessitant la couveuse à l’hôpital de district de Dschang.

« Lorsqu’on parle de développement, on parle de l’éducation. On éduque qui ? Un enfant ».

En ce qui concerne l’éducation, tous les 50 tables-bancs fabriqués ont été remis à l’école publique de Folewi dans l’arrondissement de Nkong-Ni. Il s’agit d’améliorer les conditions d’apprentissage des enfants qui étaient obligés de suivre les leçons sur les morceaux de brique ou les cailloux.

La Commune de Fongo-Tongo a reçu pour sa part, en plus des sacs de fiente et de compost, une tondeuse à gazon et un générateur électrique. Ces appareils vont permettre à l’hôtel de ville de maintenir sa pelouse propre et aux services de ne pas connaitre d’arrêt à cause des perturbations d’électricité.

« Produire plus et mieux pour pouvoir supplanter les produits d’importation »

Quant à eux, les agriculteurs venus des six communes ont reçu des fientes, des casques, des combinaisons, des houes, des sacs de fientes et de compost, du savon et ainsi que du riz et de l’huile végétale raffinée car, pour le sénateur, l’on ne saurait bien travailler son champ si l’on n’a pas à manger. De même qu’après le travail du champ il est important de se maintenir propre.

« Les remerciements avaient déjà été faits aux électeurs immédiats que sont les conseillers municipaux et les conseillers régionaux »

Après la place des fêtes, les conseillers municipaux dont les maires, les conseillers régionaux, les chefs traditionnels et leur hôte se sont retrouvés à l’hôtel de ville de Dschang pour le compte rendu parlementaire. Deux importants exposés leur ont été servis, notamment sur la fiscalité locale par Docteur NKENGFACK Hilaire qui est enseignants à l’université de Dschang et conseiller municipal de Dschang, et par le sénateur, professeur Anaclet FOMETHE lui-même qui a exposé sur ses réalisations sénatoriales et ses interventions au Sénat. S’en est suivi une séance de questions-réponses.


« Ces dons ? Il s’agit d’une invitation à l’animation solide du parti à partir de la base »

Pour couronner le tout, le sénateur a distribué des exemplaires d’une édition de la loi Code Général des Collectivités Territoriales Décentralisées.de quoi aider les élus locaux et les citoyens à mieux s’approprier cette loi fondamentale sur la décentralisation au Cameroun.

Augustin Roger MOMOKANA

Ce contenu a été publié dans Actualité, Menoua, avec pour mot(s)-clé(s) : Sénateur, Dons, Compte-rendu parlementaire, Dschang, Menoua, Professeur Anaclet Fomethe. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien