Festival des Causes Nobles : nous avançons sereinement vers la sortie.

Publié le 29 Oct 2022 par SINOTABLES

Spread the love

Deuxième journée du Festival des Causes Nobles. Avec plus de sérénité et de réussite. Un public véritablement en quête de savoirs. Porté par une assiduité et participation remarquables.

Quatre temps forts ont marqué la journée : la conférence sur « Décentralisation et associations » animée par Yannick NANSEU, délégué départemental de la décentralisation et du développement local. Outre les aspects de la loi, notamment l’article 41 du code général des collectivités territoriales décentralisées, il a montré toute l’importance de la participation de la société civile dans la décentralisation. D’où l’incontournable dialogue Collectivités territoriales décentralisées – organisations de la société civile. Il a exhorté les associations actives dans le département à se mettre en réseau pour plus de dynamisme et d’efficacité.

« Création et animation d’une association ». Sur la base de la loi 90/053 du 19 décembre 1990 complétée par la loi n°99/011 du 20 juillet 1999, MOMOKANA Augustin Roger a, avec méthode, permis aux participants de comprendre le processus de conception et de création d’une association. Cette intervention pratique a renseigné que la création d’une association n’est pas le fruit d’une entreprise hasardeuse mais d’une réflexion bien mûrie et méthodique. Ainsi, il est nécessaire avant toute chose d’être engagé, c’est-à-dire que les personnes qui acceptent de se mettre ensemble pour mettre sur pied une association soient convaincues de la nécessité de se mettre ensemble. Une fois l’engagement pris, ces personnes doivent définir leur vision qui est l’idéal qu’ils veulent atteindre. Il y a ensuite la mission qui consiste en la définition du ou des problèmes à résoudre. Puis il a les valeurs qui vont guider les actions de l’association. Il s’agit en quelque sorte de l’éthique ou encore code éditorial.

Par la suite sont intervenus Jean Paul NANFACK, expert en communication, et Bertrand Docteur DONGMO TEMGOUA sur le sous-thème « Techniques de levée de fonds et communication des projets. » Communiquer non pas seulement sur son projet, mais avant tout sur son association, structurer et planifier sa communication, mieux choisir ses supports de communication, d’une part, puis zoom sur les types de projets ; avant d’aborder les moyens et les sources de financements, d’autre part. Ce duo a permis aux participants de comprendre les spécificités du mécénat, du parrainage, du sponsoring, du crowfunding et du fundraising. Des exemples concrets de mobilisation de financements pour des interventions communautaires, des systèmes de réseautage ont été partagés qui, certainement, seront copiés par les associations qui doivent cesser de se plaindre de l’absence de l’opportunité de financements dans le Cameroun. D’ailleurs, il leur a été indiqué qu’ils doivent bien maturer leurs projets et cesser d’être impatients. Parce qu’un bailleur de fonds peut vous refuser le financement aujourd’hui et vous l’accorder demain.

Ces exposés ont été parsemés d’expressions artistiques dont le récital de poésie par le paysan Raymond KALLA KENMENI et stand up par Jean Marie TAMGUE, beaucoup plus connu sous le nom d’artiste « Papa Kongossa ».

Augustin Roger MOMOKANA

Ce contenu a été publié dans Actualité, Menoua, avec pour mot(s)-clé(s) : Festival des Causes Nobles, Dschang, Causes Nobles, Festival, Associations, Communication, Projets. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien