Festival des Causes Nobles : quel avenir pour les enfants de personnes ? Six intelligences identifiées et expliquées aux festivaliers.

Publié le 02 Nov 2022 par SINOTABLES

Spread the love

« Quel est mon type d’intelligence et comment en tirer profit ? » Cette thématique a été abondamment partagée et discutée avec les participants à la 9e édition du Festival des Causes Nobles du 27 au 29 octobre dernier à Dschang. La mémoire, l’intelligence, l’apprenance ou étudier ? Mais un environnement surculturé marqué par la constellation des médias, corruption, pauvreté, démotivation, immoralité réseaux. Autant de facteurs qui peuvent impacter négativement nos intelligences.

D’un côté le panel composé de Abraham METSANOU, commercial manager, Jérémy KAMWA KAMDEM, psychopédagogue, Docteur Albert Étienne TEMKENG, psychopédagogue.

Quand vous avez face à vous une chef d’équipe et responsable de formation des commerciaux dans une grande entreprise, et des responsables en charge des enseignants d’écoles normales d’instituteurs, cela donne forcément un cocktail explosif.

Docteur Albert Étienne TEMKENG a disséqué les différents types d’intelligence, dans une méthodologie qui facilite à chacun de déceler des intelligences dominantes. Ces intelligences sont dominantes en fonction du quotient intelligence (QI) de chaque enfant. Le QI de l’enfant pourra être à dominant cognitif, ou affectif, ou conatif. Toujours est-il que l’enfant sera caractérisé par des déterminant motivationnels, c’est-à-dire ce qui pousse l’enfant à agir, à avancer.

Intelligence linguistique, intelligence logico-mathématique, intelligence spatiale, intelligence intro-personnelle, intelligence social ou intra-personnelle, intelligence corporelle, intelligence musicale, intelligence naturaliste, intelligence existentielle ou spirituelle. Autant d’intelligences que nous ne pouvions imaginer et que seuls les spécialistes de la pédagogie et les médecins sont capables de disséquer.

Comment encourager notre enfant à mieux apprendre ses leçons ? Il n’y a pas meilleurs remède que procéder par une observation attentive des faits et gestes de notre enfant. Cela va nous permettre de détecter ses prédispositions naturelles. Selon Jérémie KAMWA KAMDEM, les parents doivent arrêter d’imposer leurs propres choix à leurs enfants. Si vous disposez dix livres de différentes disciplines devant dix enfants et vous les observez attentivement vous constaterez que chacun d’eux n’aura d’attirance que pour un livre qui correspond à sa nature, ainsi un enfant qui ami le calcul choisira le livre de mathématique, celui qui aime l’agriculture choisira le livre sur l’environnement, l’enfant qui aime les arts choisira le livre abondamment illustré, etc.

Mais le plus important, dira Abraham METSANOU, c’est une fois les aptitudes de l’enfant décelées, de canaliser ses énergies à l’aide des stimulus appropriés en lui offrant un environnement favorable, en lui permettant de mieux s’organiser et de savoir que tout élève ou étudiant doit avoir un objectif pédagogiques certes, mais aussi un objectif social. Il s’agit, pendant que l’enfant poursuit sa scolarité qui se fixe également un objectif d’intégration à la vie active.

Augustin Roger MOMOKANA

Ce contenu a été publié dans Actualité, Gala, avec pour mot(s)-clé(s) : Intelligence, Festival des Causes Nobles, Causes Nobles, Dschang, Motivation. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien